Renault et Geely croient encore au thermique

Renault et Geely croient encore au thermique

Geely et Renault Group signent un accord-cadre pour créer le leader des groupes motopropulseurs.

© Renault & Geely

À l'occasion du Capital Market Day, le groupe automobile français annonce la signature d'un accord-cadre avec le constructeur chinois Geely pour donner naissance à une nouvelle entreprise mondiale qui va développer, produire et fournir des moteurs et des transmissions à faibles émissions.

La nouvelle société, dont Renault et Geely taisent encore le nom, a l'ambition de devenir un fournisseur mondial autonome qui produira des groupes motopropulseurs hybrides de nouvelle génération. Elle sera dotée de cinq centres de R&D mondiaux dans le but de développer des technologies décarbonées et à faibles émissions. À son lancement, en 2023, l'entreprise fournira notamment les marques Renault, Dacia, Geely Auto, Volvo Cars, Lync & Co, Proton, Nissan et Mitsubishi Motors Company. À terme, elle devrait fournir d'autres constructeurs. « Alors que Renault Group accélère sa transformation avec Renaulution pour capter la valeur de l’ensemble de la nouvelle chaîne de valeur automobile, nous nous félicitons d'avoir conclu un accord pour un partenariat ambitieux avec Geely afin de continuer à développer les technologies pour moteurs thermiques et hybrides qui resteront des éléments essentiels de la chaîne d'approvisionnement automobile dans les décennies à venir, indique Luca de Meo, P-DG de Renault Group. Nous serons en mesure de proposer des groupes motopropulseurs et des solutions électrifiées de pointe à de nombreuses marques automobiles dans le monde entier, ouvrant ainsi le potentiel de marché de cette technologie à faibles émissions. »

De projet à réalité d'ici à quelques mois

La nouvelle entité devrait exploiter 17 usines mécaniques de groupes motopropulseurs réparties sur trois continents et qui emploieront près de 19 000 personnes. La capacité de production devrait atteindre plus de 5 millions de transmissions et moteurs à combustion interne, hybrides et hybrides rechargeables par an à destination de plus de 130 pays et régions, pour un taux de couverture de 80 % du marché mondial du moteur à combustion interne. « L’accord conclu aujourd’hui avec Renault Group permettra la création d’un leader mondial des technologies hybrides, afin de fournir des solutions avancées et à haute efficience énergétique aux constructeurs automobiles du monde entier, ajoute Éric Li, président du groupe Geely Holding. Nous sommes impatients de travailler avec Luca de Meo et son équipe pour faire de ce partenariat une réalité. Cet accord repose sur notre engagement à tirer parti de l’expertise technologique et du portefeuille de marques de notre groupe afin de poursuivre notre parcours pionnier en matière de développement durable et de création de valeur, qui mène à l'excellence pour les consommateurs. » La nouvelle entité devrait rester ouverte à de nouveaux partenaires et actionnaires afin de mettre en place des écosystèmes à faibles, voire zéro, émissions à l'échelle mondiale.

Cet accord-cadre entre les groupes Renault et Geely devrait aboutir en 2023.

Nous vous recommandons

Après l’Europe, Geely s’implante au Maroc

Après l’Europe, Geely s’implante au Maroc

Le constructeur automobile chinois Geely a signé un accord de commercialisation et de distribution de véhicules au Maroc avec Bamotors Maroc, une filiale de GBH (Groupe Bernard Hayot).Alors que Geely a annoncé son arrivée en propre en...

Gruau dévoile sa nouvelle identité et fait la promesse d'une mobilité durable

Gruau dévoile sa nouvelle identité et fait la promesse d'une mobilité durable

Nominations en haut lieu chez Hyundai Motor Group

Nomination

Nominations en haut lieu chez Hyundai Motor Group

Stellantis s’intéresse au rétrofit électrique des VUL

Stellantis s’intéresse au rétrofit électrique des VUL

Plus d'articles