Renault Group branche Ampere, sa nouvelle division dédiée aux véhicules 100 % électriques

Renault Group branche Ampere, sa nouvelle division dédiée aux véhicules 100 % électriques

Entité autonome, Ampere développera, fabriquera et commercialisera des véhicules particuliers 100 % électriques sous la marque Renault.

© Renault Group

Dans la nouvelle organisation de Renault Group, présentée le 8 novembre, à l'occasion du Capital Market Day 2022, Ampere devient la marque du constructeur français dédiée aux véhicules électriques. Une structure qui sera introduite en Bourse mi-2023. 

L'acte 3 de la Renaulution portée par Luca de Meo amène à la réorganisation profonde de Renault Group. Ainsi, le groupe automobile français a décidé de scinder ses activités en plusieurs branches et de différencier celles relevant des véhicules thermiques de leurs homologues 100 % électriques. Si les premières sont regroupées au sein d'une co-entreprise détenue avec le constructeur chinois Geely, les secondes ont droit à leur propre entité, nommée Ampere.

« Entité autonome, Ampere développera, fabriquera et commercialisera des véhicules particuliers 100 % électriques sous la marque Renault. Ampere conjuguera le meilleur des deux mondes : le savoir-faire et les atouts de Renault Group avec le focus et l'agilité d'un acteur à 100 % sur l'électrique », font savoir les hauts cadres du constructeur français.

Ampere sera une entreprise française employant 10 000 salariés

D'un point de vue industriel, l'activité d'Ampere est déjà assurée. À l'horizon 2030, six véhicules auront été mis sur le marché. Ces derniers seront notamment positionnés sur le segment B (citadines) et le segment C (véhicules compacts). Plus concrètement, Renault Group annonce que les futures Renault 4 Electric, Renault 5 Electric font partie du plan ainsi que l'actuelle Renault Mégane E-Tech Electric ou encore le futur Renault Scénic Electric. Deux autres véhicules complèteront cette famille zéro émission.

D'un point de vue social, Ampere sera une entité basée en France dotée d'environ 10 000 salariés, dont 3 500 ingénieurs. La moitié de ces derniers sera d'ailleurs spécialisée dans le software, élément au cœur de la bataille du véhicule électrique que se livrent les différents constructeurs engagés sur le chemin du zéro émission.

Vers une introduction en Bourse

À noter que cette nouvelle structure sera très certainement introduite en Bourse, sur le marché Euronext Paris, au cours du second semestre 2023. Renault Group conserverait alors « une forte majorité » du capital, et bénéficierait « du soutien d'investisseurs stratégiques potentiels, y compris Qualcomm Technologies », avec qui la coopération stratégique s'amplifie. À l'horizon 2031, la production d'un million de véhicules électriques par Ampere pour la marque Renault est envisagée.

Nous vous recommandons

Nominations en haut lieu chez Hyundai Motor Group

Nomination

Nominations en haut lieu chez Hyundai Motor Group

Le constructeur coréen réorganise son top management. Luc Donckerwolke, actuel directeur en chef de la création (CCO), se voit ainsi promu président du groupe. Vice-président exécutif de Hyundai Motor Company, Kyoo Bok Lee est, lui,...

Jeep ouvre les commandes de l'Avenger, son premier véhicule 100 % électrique

Jeep ouvre les commandes de l'Avenger, son premier véhicule 100 % électrique

[Exclu] Honda renforce son positionnement entreprises avec son nouveau label Honda Business

[Exclu] Honda renforce son positionnement entreprises avec son nouveau label Honda Business

MG dépasse les 10 000 immatriculations à fin novembre

MG dépasse les 10 000 immatriculations à fin novembre

Plus d'articles