Renault investit en Corée du Sud et se rapproche encore de Geely

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Renault investit en Corée du Sud et se rapproche encore de Geely

Renault prévoit déjà des lancements pour la Corée du Sud, en s'appuyant sur Geely.

© Renault

Présent en Corée du Sud, Luca de Meo a annoncé un investissement massif de plus de 700 millions d’euros pour Renault Korea Motors, ex-Renault Samsung Motors. En outre, Renault Korea Motors confirme travailler avec le constructeur chinois Geely pour lancer un nouveau modèle hybride.

Lors d’une conférence organisée en Corée du Sud au lendemain du Grand Prix de Formule 1 de Suzuka, au Japon, Luca de Meo s’est recentré sur des dossiers plus stratégiques que sportifs pour annoncer un investissement de grande envergure pour Renault Korea Motors. Après avoir rompu son partenariat avec Samsung (RSM né sous la présidence de Louis Schweitzer), Renault compte toutefois se renforcer sur ce marché et en faire un hub d’exportations vers certaines destinations.

Mieux exploiter les capacités de production de l’usine de Busan

Rappelons que Renault Korea Motors peut s’appuyer sur l’usine de Busan, située au sud de Séoul et faisant valoir une capacité annuelle de production de 300 000 véhicules. Dans la mesure où le site était en surcapacité ces derniers temps (il a même produit des véhicules pour… Nissan pour monter en charge), il ne sera pas agrandi.

Au cumul des neuf premiers mois de l'année, Renault Korea Motors a vendu 123 373 véhicules, en hausse de 36 % par rapport aux 90 552 unités immatriculées sur la même période de référence en 2021. La direction du groupe table sur quelque 160 000 ventes en année pleine, soit une belle progression par rapport à 2021 (116 166 unités).

Un accord avec Geely pour reprendre une plateforme de Volvo

En janvier 2022, le groupe Renault et le groupe chinois Geely, présidé par Li Shufu, avaient annoncé qu'ils développeraient une toute nouvelle gamme de véhicules hybrides et des modèles à combustion interne pour le marché sud-coréen et l'étranger. Luca de Meo a confirmé que Renault Korea Motors allait collaborer avec Geely Automobile Holdings, pour lancer un modèle hybride de taille moyenne sur le marché en 2024. D’un point de vue industriel, les deux partenaires devraient exploiter la plateforme CMA de Volvo, celle du SUV XC40 notamment. Le système hybride sera fourni par Geely.

Nous vous recommandons

Toyota vise la neutralité carbone avant 2040

Toyota vise la neutralité carbone avant 2040

Pour parvenir à la neutralité carbone d'ici à 2040, Toyota mise sur les véhicules vertueux. La gamme électrifiée représente environ 66 % du total des ventes de Toyota en Europe en 2022.Dans le cadre de ses objectifs en matière de...

Nominations en haut lieu chez Hyundai Motor Group

Nomination

Nominations en haut lieu chez Hyundai Motor Group

Jeep ouvre les commandes de l'Avenger, son premier véhicule 100 % électrique

Jeep ouvre les commandes de l'Avenger, son premier véhicule 100 % électrique

[Exclu] Honda renforce son positionnement entreprises avec son nouveau label Honda Business

[Exclu] Honda renforce son positionnement entreprises avec son nouveau label Honda Business

Plus d'articles