Renault lance Motrio en master franchise

Renault lance Motrio en master franchise

Motrio expose sa nouvelle identité à Automechanika et son concept de master franchise.

© Motrio/Renault Group

Renault expose au salon Automechanika Francfort (13-17 septembre) son offre après-vente et notamment sa marque Motrio, qui regroupe tous les produits et services multimarques. Le groupe annonce notamment le lancement de l’enseigne Motrio en master franchise.

Renault veut faire croître Motrio au niveau international. Une stratégie exposée dès l’année 2021, avec la création d’une business unit et une réorganisation totale de l’activité après-vente du constructeur. Si l’enseigne Motrio est bien implantée en France, elle doit s’installer dans de nombreux pays pour accompagner la stratégie de Renault. Cette croissance doit être rapide, dans un contexte déjà riche en réseaux divers et variés. De plus, les ateliers ciblés par toutes ces enseignes sont souvent les mêmes et la bataille est rude pour faire changer un réparateur de panneau. Une conquête difficile et souvent coûteuse. Parti avec un temps de retard par rapport à son homologue Stellantis, Renault Group doit agir rapidement. La firme a donc opté pour un développement par master franchise.

Rallier des réseaux sous l’enseigne Motrio

Renault a choisi Automechanika pour présenter le nouveau logo de Motrio et son modèle de déploiement par master franchise. Une stratégie déjà testée par Point S avec succès depuis plusieurs années. En effet, l’enseigne de pneumaticiens s’est installée sur plusieurs continents grâce à cette méthode, sous les yeux de Guy-Olivier Ducamp. L’actuel dirigeant de la business unit Motrio occupait alors le poste de directeur de Point S pour l’Europe de l’Ouest. Coïncidence ou pas, le constructeur n’a pas beaucoup d’autres options pour s’étendre rapidement sans dépenser des fortunes en rachetant des enseignes autour du monde. Au contraire, Motrio souhaite développer son chiffre d’affaires en proposant un modèle économique « à coût zéro » pour les ateliers. Renault Group donne peu de détails sur son contrat mais annonce que « le coût de l’affiliation est couvert par le constructeur, selon les engagements de l’atelier adhérent en termes de performance ». Ce modèle reste assez courant dans le monde des réseaux multimarques, puisqu’il mise sur des engagements, notamment en matière d’achats de pièces. Un point qui reste crucial pour toutes les têtes de réseaux. Pour séduire les professionnels, la business unit Motrio a entamé un sérieux programme de musculation.

Relooking complet

Renault Group profite donc du salon allemand et de sa dimension internationale pour présenter un logo légèrement revu pour Motrio. Au-delà de ce rafraîchissement, toute la marque Motrio va profiter d’un rajeunissement, qui concernera « la communication ainsi que le concept complet des magasins, des ateliers de réparation aux produits et au matériel de vente », précise le constructeur. Les membres actuels du réseau devraient donc voir surgir un nouveau concept d’ici peu. Cependant, Renault va plus loin qu’un relooking, avec une offre de pièces en forte hausse. Motrio a déjà renouvelé ou lancé de nouvelles gammes de pneus, de lubrifiants, de batteries et s’est fixé pour objectif de tripler ses 12 000 références actuelles d’ici à 2025. À cette échéance, la firme devrait détenir 40 lignes de produits et plus de 30 000 références, ce qui lui permettrait de couvrir 80 % du parc roulant automobile européen. Un arsenal incontournable pour passer des 2 500 ateliers actuels aux 7 500 ambitionnés dans les prochaines années en Europe.

Nous vous recommandons

Symbio va investir un milliard d'euros en France sur la mobilité hydrogène

Symbio va investir un milliard d'euros en France sur la mobilité hydrogène

Au cours des sept prochaines années, Symbio, coentreprise entre Michelin et Forvia, annonce un investissement d’un milliard d’euros en France pour son projet hydrogène HyMotive, L’usine de Saint-Fons, spécialisée dans les piles à...

06/10/2022 | MichelinForvia
Stellantis annonce l’arrivée de Citroën en Indonésie en 2023

Stellantis annonce l’arrivée de Citroën en Indonésie en 2023

Florent Menegaux (Michelin) donne les clés d’une réindustrialisation heureuse en France

Florent Menegaux (Michelin) donne les clés d’une réindustrialisation heureuse en France

Hyundai confirme sa bonne santé avant l'arrivée de la Ioniq 6

Hyundai confirme sa bonne santé avant l'arrivée de la Ioniq 6

Plus d'articles