Renault reste leader en France au premier semestre

Eloïse LE GOFF-BERNIS
Renault reste leader en France au premier semestre

Renault reste leader en France au premier semestre

Avec 1,4 million de véhicules commercialisés dans le monde, les ventes du groupe Renault ont progressé de 1,9 % au premier semestre par rapport aux six premiers mois de 2010. En France, le Losange reste leader, mais sa part de marché VP baisse.

Sans surprise, les ventes du Losange dans le monde affichent au premier semestre une embellie (+ 0,4 % en VP avec près de 1,2 million de ventes et + 12,7 % en VU avec 181 559 unités) due à la dynamique de l’international. Le bond y atteint 20,4 % avec 542 000 véhicules commercialisés. Ainsi, la part des modèles du constructeur écoulés hors d’Europe représente désormais 40 % des ventes (+ 6 %) ! Les deux pays clés sont le Brésil et la Russie. Sur le Vieux Continent, la marque Renault conserve sa seconde place en VP + VU avec 8,5 % de part de marché. En France, le groupe enregistre une baisse de volume de 9,9 % avec une part de marché de 25,2 %, en retrait de 3,3 points.

Indétrônable leader français

Sur son marché domestique, le Losange reste en effet la première marque en VP (sur le canal des ventes à particuliers comme aux entreprises) et VU (30,6 % de part de marché). Pourtant, les ventes de modèles particuliers se sont contractées sous l’effet cumulé d’un bas niveau de stock et de contraintes d’approvisionnement « dans un marché plus élevé que nos prévisions », souligne la firme qui insiste sur le fait que « le niveau d’immatriculation ne reflète pas la dynamique commerciale puisque le portefeuille de commandes est supérieur de + 18 % à celui de juin 2010 et représente deux mois de vente ». Côté produits, les Twingo, Clio et Mégane restent leaders des segments A, B et C. La marque Dacia, cinquième en ventes à particuliers avec 50 417 unités, enregistre une baisse de volume de - 21,6 % pour une part de marché de 3,5 %. « La bonne performance de Duster (10e modèle sur le marché français et 2e sur le segment des 4x4/crossover) ne compense pas la baisse des immatriculations de Sandero, liée à la suppression du bonus GPL. À noter que la marque Dacia a également été impactée par les contraintes d’approvisionnement », précise le groupe.

Renault pèse lourd

De façon globale, la marque Renault, qui progresse de 5,7 % dans le monde où elle est distribuée dans 112 pays, représente 83 % des volumes du groupe à raison de 1,1 million d’unités. Dacia, vendue en Europe et Euromed, a baissé de 3 % à 177 000 unités. Enfin, Renault Samsung Motors, centré sur la Corée, fléchit également de 36 % avec 56 000 ventes.

Nous vous recommandons

Rétromobile revient du 2 au 6 février 2022

Rétromobile revient du 2 au 6 février 2022

Reporté depuis deux ans, le salon Rétromobile revient du 2 au 6 février prochains à Paris. L'événement occupera les halls 1, 2 et 3 du parc des expositions de la Porte de Versailles.Le retour de Rétromobile est officialisé. Le salon...

22/10/2021 | AftermarketFleet
Crise des semi-conducteurs : Renault Group évalue les pertes…

Crise des semi-conducteurs : Renault Group évalue les pertes…

Fin des moteurs thermiques : la Fondation Nicolas Hulot appelle à une stratégie claire pour la France

Fin des moteurs thermiques : la Fondation Nicolas Hulot appelle à une stratégie claire pour la France

La prolongation du bonus écologique confirmée

La prolongation du bonus écologique confirmée

Plus d'articles