Renault Trucks garantit ses lubrifiants grâce aux essais flotte

Jean-Marc Gervasio
Renault Trucks garantit ses lubrifiants grâce aux essais flotte

L’essai flotte clôture l’ensemble des tests réalisés pour l’homologation de l’offre Renault Trucks Oils. Une phase essentielle pour le constructeur PL français.

© Renault Trucks

L’homologation de produits tels que les lubrifiants obéit à un processus rigoureux. Des tests en laboratoire, des essais sur banc moteur mais aussi des essais flotte qui obéissent à plusieurs millions de kilomètres parcourus en conditions réelles sur route viennent clôturer le processus de validation. Renault Trucks revendique l’importance de cette dernière étape qui, seule, peut garantir le niveau d’exigence attendu.

Pour le constructeur PL français, les essais flotte clôturent le processus d’homologation des produits Renault Trucks Oils. Un processus rigoureux mis en œuvre pour développer les formules de lubrifiants répondant à un cahier des charges précis. Ce dernier reposant sur des critères et des contraintes définis par les équipes techniques du constructeur lui-même. 

« Nos produits peuvent nécessiter jusqu’à quatre ans de développement et des essais sur routes de trois millions de kilomètres avant d’atteindre le niveau de qualité que nous nous sommes fixés », explique Stéphane Boucheron, directeur commercial après-vente chez Renault Trucks. Adaptés pour les véhicules de la marque, les produits Renault Trucks Oils couvrent également la plupart des cahiers des charges des autres constructeurs.

Après avoir passé des tests en laboratoire, validant la formule et les spécifications internationales, ainsi que des essais sur banc moteur pour contrôler leur robustesse, les lubrifiants sont testés en conditions réelles avant d’être homologués. « La force de nos lubrifiants repose sur le spectre très large d’homologations et d’exigences de performances reconnues et validées par les constructeurs », précise le responsable. Les essais flotte, suivis par le groupe Volvo, représentent l’une des étapes les plus importantes pour valider les formules développées.

Pour chaque motorisation, un certain nombre de véhicules suit le même parcours. « Les camions avec un moteur de 5 litres parcourent 150 000 kilomètres. Les 8 litres sont conduits sur 200 000 kilomètres et ceux entre 11 et 13 litres vont jusqu’à 300 000 kilomètres ». Afin de confirmer la bonne tenue du produit tout au long de l'intervalle de vidange, mais également pour surveiller l’état du moteur, des analyses d’huile sont effectuées tous les 20 000 km pour les 13 et 11 litres et tous les 10 000 km pour les 8 et 5 litres. Pour valider l’essai flotte, Renault Trucks Oils démonte trois moteurs de chaque motorisation, soit douze moteurs au total et vérifie le niveau d’usure de chacun d'entre eux et les dépôts accumulés pendant le parcours.

Nous vous recommandons

Bosch s’ouvre à l’hydrogène

Bosch s’ouvre à l’hydrogène

En partenariat avec le spécialiste italien OMB Saleri, l’équipementier allemand annonce l’élargissement de sa gamme de produits pour les applications mobiles à hydrogène.La demande de groupes motopropulseurs fonctionnant à...

02/12/2021 | Equipementiers PLBosch
Renault Truks Oils trouve la parade contre la cristallisation des SCR

Entretien

Renault Truks Oils trouve la parade contre la cristallisation des SCR

Wolf Lubricants satisfait de sa participation à Solutrans

Wolf Lubricants satisfait de sa participation à Solutrans

MAN décroche un appel d'offres du Groupement Astre

MAN décroche un appel d'offres du Groupement Astre

Plus d'articles