Renault veut conserver Jean-Dominique Senard comme président

Renault veut conserver Jean-Dominique Senard comme président

Jean-Dominique Senard pourrait conserver ses fonctions de président de l'entreprise tricolore pour quatre années supplémentaires.

© La Crespi

Le 15 décembre 2022, le conseil d’administration de Renault a décidé de soumettre à l’assemblée générale des actionnaires prévue mi-mai 2023, le renouvellement du mandat de Jean-Dominique Senard pour quatre ans, ainsi que la nomination, en qualité d'administrateur, de Luca de Meo, respectivement président et directeur général de Renault Group. Le vote des actionnaires sera décisif.

Jean-Dominique Senard fait l’unanimité au sein du conseil d’administration de Renault. Installé à la tête du groupe tricolore depuis janvier 2019, l’ex-dirigeant de Michelin, âgé de 69 ans, saura dans cinq mois si son mandat de président sera renouvelé pour quatre années supplémentaires ou non. Pour le conseil d’administration de Renault, il ne fait aucun doute, dans la mesure où tous les membres se sont prononcés hier en faveur de cette reconduite. L'avenir de celui qui incarne le plan Renaulution sera donc connu le 11 mai 2023, à l'issue de l’assemblée générale des actionnaires.

En outre, lors de cette même assemblée générale, il sera également question de la nomination en qualité d’administrateur de son bras droit et directeur général, Luca de Meo. Ce dernier a pris ses fonctions au sein de l’entreprise au losange le 1er juillet 2020 après une période chaotique générée par des tensions sociales au sein du groupe, le départ de Carlos Ghosn au Japon, ainsi que la crise sanitaire mondiale du Covid-19. Dans un communiqué, le conseil d’administration s’accorde unanimement sur « le travail accompli » jusqu’ici par Luca de Meo et « pour les succès déjà enregistrés ».

Enfin, le renouvellement du mandat d’Annette Winkler, présidente du comité de la stratégie et du développement durable sera également soumis au vote des actionnaires en mai 2023.

Nous vous recommandons

Honda se réorganise pour placer l’électrification au cœur de son réacteur

Honda se réorganise pour placer l’électrification au cœur de son réacteur

Le groupe Honda annonce une importante réorganisation qui vise à faire du développement du véhicule électrique le centre de son business. Il simplifie aussi ses grandes régions mondiales et la France est concernée.Le groupe Honda...

Le constructeur de navettes autonomes Navya au bord du gouffre

Le constructeur de navettes autonomes Navya au bord du gouffre

François Liquier est le nouveau responsable développement réseau de Mazda France

Nomination

François Liquier est le nouveau responsable développement réseau de Mazda France

Conduite autonome : Alphabet (Google) va tailler dans les effectifs de sa filiale Waymo

Conduite autonome : Alphabet (Google) va tailler dans les effectifs de sa filiale Waymo

Plus d'articles