Reparcar.fr : la pièce d'occasion en toute simplicité

Fabio CROCCO
Reparcar.fr : la pièce d'occasion en toute simplicité

Reparcar.fr : la pièce d'occasion en toute simplicité

La start-up Restarteco s’apprête à mettre en ligne la marketplace reparcar.fr dédiée à la vente de pièces d’occasion. Objectif : mettre la pièce recyclée à portée de tous et en toute simplicité.

Les deux fondateurs de la start-up Restarteco, Stéphane Brault-Scaillet et Alexandre Gauthier, lanceront à la fin du mois d’octobre un nouveau site dédié à la pièce d’occasion : reparcar.fr.

Pour mémoire, les deux créateurs ont déjà mis en ligne les e-boutiques phare-occasion.com et retroviseur-occasion.com. Deux sites voués à disparaître au profit de la marketplace reparcar.fr.

Le site, qui profitera de l’important travail de référencement sur le Web des deux premières cyberboutiques, souhaite mettre en relation les recycleurs avec des acheteurs, qu’ils soient particuliers ou professionnels, de la manière la plus simple et naturelle possible. Là est sa valeur ajoutée.

Dix recycleurs seront branchés à la marketplace d’ici à la fin de l’année avec l’objectif de les accompagner dans la vente et de faire tourner les stocks.

« En tiers de confiance, reparcar.fr sélectionne ses vendeurs selon un cahier des charges précis pour ne retenir que les recycleurs agréés les plus expérimentés et ainsi garantir la meilleure satisfaction client », souligne Stéphane Brault-Scaillet. Une centaine de recycleurs devrait rejoindre le site d’ici la fin 2019 pour un coût d’abonnement de 60 euros par mois. L’offre en réemploi de certains constructeurs pourrait aussi faire partie du sourcing.

Seulement trois propositions les plus pertinentes

Reparcar.fr a particulièrement soigné son moteur de recherche. Il suffit d’indiquer la marque, l’année et le modèle de son véhicule, puis de choisir le type de pièce demandé pour voir apparaître seulement trois propositions choisies par un algorithme qui considère le prix, l’état de la pièce mais aussi la note attribuée aux vendeurs par les acheteurs. Chaque proposition est clairement détaillée pour aider l’acheteur dans son choix.

L’algorithme, connecté en permanence au flux des catalogues parfaitement renseignés des recycleurs, doit aboutir à un taux d’erreur des plus faible, conforme au standard du marché. Le site s’engage à ne proposer que des pièces de réemploi de qualité, d’origine constructeur, tracées, contrôlées, garanties par des professionnels et jusqu’à 70 % moins chères que des pièces neuves. Le paiement s’effectue sur le site, mais la logistique incombe au recycleur. Reparcar.fr prélève une commission comprise entre 15 et 20 %.

« Notre objectif est vraiment d’évangéliser le métier de recycleur et l’usage de la pièce d’occasion. On ne peut plus consommer de manière linéaire. L’économie circulaire doit être un réflexe », commente le fondateur.

Reparcar.fr proposera d’ici à la fin de l’année une solution pour les professionnels avec une tarification adaptée. Le site souhaite s’imposer comme un intermédiaire indépendant garantissant la qualité et la livraison à J + 1.

Nous vous recommandons

Point S fait du vitrage un service stratégique

Point S fait du vitrage un service stratégique

Point S a enregistré en 2021 une croissance de 20 % de son chiffre d’affaires. Le réseau, qui propose plusieurs modèles de centres, ne cesse de développer son maillage. L’enseigne continue de s’armer pour affronter un marché du...

21/01/2022 | Après-ventePoint S
L’édition 2022 de Motortec Madrid devrait faire le plein

L’édition 2022 de Motortec Madrid devrait faire le plein

Anne Abboud, Stellantis & You : "Avec le contrat d’agent, il y a un bénéfice client assez évident à travers la transparence du prix"

Anne Abboud, Stellantis & You : "Avec le contrat d’agent, il y a un bénéfice client assez évident à travers la transparence du prix"

EBP MéCa table sur une croissance de 12 % en 2022

EBP MéCa table sur une croissance de 12 % en 2022

Plus d'articles