Rétrofit : première levée de fonds de 3 millions d’euros pour Phoenix Mobility

Rétrofit : première levée de fonds de 3 millions d’euros pour Phoenix Mobility

© Phoenix Mobility

La jeune entreprise, qui s'est spécialisée dans le rétrofit des véhicules utilitaires légers, annonce sa première levée de fonds d'un montant de 3 millions d'euros. Cet investissement vise à faire de la start-up un acteur européen de référence des solutions de mobilité propre pour les professionnels et les collectivités.

Aujourd’hui, la France compte environ 6 millions de véhicules utilitaires légers, dont 41% au sein des flottes professionnelles. Chaque année, 500 000 nouvelles immatriculations de VUL sont à dénombrer. Alors que la production de modèle électriques ne dépasse pas les 70 000 exemplaires par an, un problème se pose quant à l’écart entre l’offre et la demande. Devenu légal en France l’an dernier, le rétrofit est une solution qui peut répondre efficacement aux enjeux socio-économiques et environnementaux.

Avec cette première levée de fonds, Phoenix Mobility entend justement se positionner comme un acteur de référence du rétrofit pour les professionnels, "offrant une alternative à la fois économique et pratique aux constructeurs automobiles traditionnels". Avec les 3 millions d'euros - dont 2 millions d’euros de fonds propres levés auprès d’investisseurs privés du secteur de la mobilité, des énergies renouvelables et du réseau Angel Square et Meta Partners, et 1 million d'euros de dette auprès de partenaires bancaires et BPI France - la jeune pousse s'est fixée trois axes de travail principaux. 

Premièrement, le développement de la première plateforme européenne dédiée à la conception et à l’industrialisation de kits de conversion adaptés aux modèles les plus courants sur le marché (6 modèles utilitaires et carrossés dès 2023), plaçant ainsi le développement produit au cœur de cette levée de fonds. Les kits déjà existants seront également revus pour proposer de nouvelles fonctionnalités comme la charge ultra-rapide. Phoenix Mobility souhaite également ouvrir dès janvier 2022 une nouvelle usine de plus de 1000 m2 en région grenobloise, afin d'augmenter la capacité de production à un millier de kits par an. De même, la constitution d’un réseau de 100 garagistes experts et agréés en capacité de convertir et effectuer la maintenance des véhicules sur l’ensemble du territoire français est en cours de développement.

Pour remplir ses objectifs, l'entreprise a lancé une série de recrutements de profils spécialisés, notamment au sein des équipes commerciales et marketing d’un côté, et des équipes de production de l’autre. Une vingtaine de postes seront ouverts en 2022 afin de porter les effectifs de l’entreprise de 30 à 50 salariés.

Nous vous recommandons

Avec sa Factory VO, Renault vise les 45 000 véhicules reconditionnés

Reportage

Avec sa Factory VO, Renault vise les 45 000 véhicules reconditionnés

Face à la croissance du marché de l’occasion, le groupe automobile français a créé sa propre usine de reconditionnement sur le site de Flins-sur-Seine (78), centre névralgique de l’économie circulaire du groupe pour l’Europe....

Rivian contraint de retarder ses premières livraisons de SUV

Rivian contraint de retarder ses premières livraisons de SUV

France Pare-Brise est l’enseigne de vitrage préférée des Français

France Pare-Brise est l’enseigne de vitrage préférée des Français

Sécurité : un limiteur de vitesse dans tous les VN à partir de juillet 2022

Sécurité : un limiteur de vitesse dans tous les VN à partir de juillet 2022

Plus d'articles