Événement

Rétromobile 2023 : quel programme pour Alfa Romeo, Citroën, DS Automobiles, Fiat, Lancia, Peugeot et Renault ?

Antonin Moriscot
Rétromobile 2023 : quel programme pour Alfa Romeo, Citroën, DS Automobiles, Fiat, Lancia, Peugeot et Renault ?

© Rétromobile

Le salon annuel dédié aux véhicules de collection se déroule du mercredi 1er février au dimanche 5 février au Parc des Expositions de la porte de Versailles à Paris. 

Le salon Rétromobile rassemble chaque année plusieurs dizaines de milliers de passionnés de belles mécaniques : autos, motos, camions et véhicules militaires ayant marqué l'Histoire.

Pour sa 47e édition, l'événement se déploie dans les pavillons 1, 2 et 3 de la porte de Versailles et sera marqué, comme à l'accoutumée, par de nombreux anniversaires (comme les 50 ans de la Renault 5 en 2022).

Outre les collections privées et les clubs d'amateurs d'anciennes, les constructeurs automobiles - français comme étrangers - répondent chaque année présents parmi les quelque 600 exposants attendus.

Stellantis mise sur l'Héritage Alfa Romeo, Fiat, Lancia

Créée en 2015 à Turin, l'entité Héritage des marques Abarth, Alfa Romeo, Fiat et Lancia disposera d'un stand sur le salon parisien. Un espace qui devrait plutôt être bien pourvu en véhicules puisque ce département de Stellantis annonce l'exposition de cinq modèles marquants : les Alfa Romeo S.Z. (1989) et Alfa Romeo 1900 Super Sprint (1956) mais aussi la Lancia Rally 037 (un modèle de 1983, en photo ci-dessous).

Enfin, la Fiat-Abarth 850 TC (1964) sera aussi de la fête. À propos de ce dernier véhicule, il est précisé que : « l'exemplaire exposé sur le stand a une histoire particulière : la voiture a en effet appartenu à la Guardia di Finanza, qui l'utilisait comme voiture banalisée pour la prévention et la répression de la contrebande ». Près de 60 ans après, ses agents roulent aujourd'hui en Peugeot e-208 100 % électrique !

Voyage dans le temps de 1973 à 2023 chez DS Automobiles

Régulièrement présente dans les allées du salon, la marque premium DS Automobiles hébergera sur son stand quatre clubs : Euro SM Club, DS-ID Club de France, ParIDS et Amicale des Clubs DS et présentera quatre modèles cette année : « deux laboratoires technologiques et deux modèles de série qui incarnent tous la performance ».

Plus concrètement, il s'agit de la Citroën SM Prototype (1973). Forte de 340 chevaux, elle a servi à la mise au point des SM de compétition. À ses côtés prend place la DS E-Tense Performance (2022) développant 600 kW (815 ch) et élaborée pour le Championnat de Formule E. 

Enfin, la DS 21 Pallas Injection Électronique (1970) « première voiture française de série à proposer l'injection électronique de série » et la nouvelle DS 9 E-Tense 4x4 360 (2022) sont également de sortie.

Véhicules de série et... Concept-char chez Citroën

Du côté de Citroën, une sélection éclectique et originale sera proposée aux passionnés de la marque et autres visiteurs. La marque aux chevrons ayant décidé de surfer entre ancien et nouveau. « L’audace stylistique, technique et la légèreté sont le fil conducteur » du stand, nous indique-t-on.

Le dernier concept-car de la marque se dévoilera ainsi au public français. Révélé en septembre 2022, Citroën Oli [all-ë] « esquisse la feuille de route de la marque pour une mobilité électrique, optimiste et fonctionnelle, afin d’améliorer le quotidien de tous dans un avenir proche ». Doté de formes assez cubiques, ce véhicule équipé d'une batterie de 40 kWh pour une autonomie cible de 400 kilomètres se veut évolutif : véhicule familial ou apte au transport d'objets.

Un autre concept est mis en avant : il s'agit de la Citroën Prototype C10 (1956) : une sorte de bulle roulante comme le montre l'image ci-dessus. Avec son bicylindre de 425 cm³, elle « matérialisait une vision, une interprétation toute Citroën d’une solution de mobilité quatre places avec bagages, ultra légère, économique et apte à dépasser 110 km/h », développe le constructeur.

Citroën sortira également de ses réserves une C4 Torpédo (1928), une Traction Avant Cabriolet (1937), une 2CV (1990), une Ami 6 (1963), une Méhari (1972), une CX Prestige (1989) et une réplique de l'autochenille B2.

Enfin, petite originalité, le Concept-Char Citroën présent dans le dernier film Astérix & Obélix L'Empire du Milieu sera pour la première fois présenté au public avec sa « carrosserie en chêne massif, toit en toile de Lutèce, roues en bouclier recyclé, suspension en panse de sanglier, phares lucioles dopées à la potion magique et coffre forgé en Gaulle ».

Nous vous recommandons

Toosla sécurise ses approvisionnements de véhicules pour 2023

Toosla sécurise ses approvisionnements de véhicules pour 2023

Malgré les problèmes de production et de livraison des constructeurs automobiles, le spécialiste de la location de courte durée Toosla annonce avoir assuré le doublement de sa flotte en 2023. Elle atteindra un pic de 1 200 véhicules...

Le réseau Mazda a signé les objectifs de ventes 2023 de la marque

Le réseau Mazda a signé les objectifs de ventes 2023 de la marque

Jeep lance la production de l'Avenger, voiture européenne de l'année

Jeep lance la production de l'Avenger, voiture européenne de l'année

En vue de l'intégration de LeasePlan, ALD Automotive renforce son conseil d’administration

Nomination

En vue de l'intégration de LeasePlan, ALD Automotive renforce son conseil d’administration

Plus d'articles