Risque avéré d’embouteillage dans les centres de contrôle technique

Fabio CROCCO
Risque avéré d’embouteillage dans les centres de contrôle technique

Les professionnels du contrôle technique alertent les Français sur un risque accru de saturation des centres à partir du mois de mai.

© Sécuritest

En écho à la première vague du covid-19 et au premier confinement, le risque de saturation au niveau des centres de contrôle technique pourrait bien se répéter cette année du fait du contrôle obligatoire tous les deux ans. 

On s’en souvient : en 2020, l’activité du contrôle technique a été sérieusement bouleversée par la pandémie. Avec la fermeture des centres au printemps, la profession a dû faire face à de nombreux reports de rendez-vous sur les mois de mai, juin et juillet.

Les contrôles techniques étant à effectuer tous les deux ans, un nouveau tsunami de rendez-vous est attendu cette année à la même période. Ainsi, 1,5 million d’automobilistes supplémentaires seront appelés à renouveler leur contrôle technique. Habituellement, les 2 000 centres de l’Hexagone voient passer 500 000 véhicules par mois. En mai, juin et juillet, ils vont atteindre un pic d'un million de véhicules par mois !

Les professionnels du contrôle technique alertent donc les Français sur un risque accru de saturation des centres à partir de mai et invite fortement tous les automobilistes concernés à avancer leur rendez-vous de quelques semaines pour ne pas être pris au dépourvu.

« À défaut d’avoir pu réaliser leur contrôle dans les temps, de nombreux Français pourraient se retrouver dans l’impossibilité de prendre la route pour les vacances d’été », prévient le groupe SGS qui anime les marques Sécuritest, Auto Sécurité et Vérif’Autos.

Sans oublier qu’habituellement, sur la base de 21 millions de véhicules contrôlés, environ 20 % des véhicules nécessitent une contre-visite et que plus de 4 millions de véhicules sont recalés. « En s’y prenant au dernier moment, les centres de contrôle technique et les garages automobiles, sollicités pour les réparations nécessaires, risquent fortement d’être saturés », reconnaît le groupe SGS.

Nous vous recommandons

Test : Gedore 900-20 : une longue, fine et puissante baladeuse qui ne manque pas d’intérêt

Test : Gedore 900-20 : une longue, fine et puissante baladeuse qui ne manque pas d’intérêt

L’outilleur allemand Gedore a imaginé une baladeuse à leds qui casse les codes des lampes classiques dans les ateliers. Sa finesse et sa longueur permettent un éclairage diffus mais aussi d’aller illuminer les endroits les plus...

25/05/2022 | Outillage
La Fiev désigne le nouveau président du Groupe des industries d'équipements de garage

Nomination

La Fiev désigne le nouveau président du Groupe des industries d'équipements de garage

Test : Knipex, clés ou pince, ne plus choisir !

Test : Knipex, clés ou pince, ne plus choisir !

Jantes Alu Services étend son concept à l'échelle nationale

Jantes Alu Services étend son concept à l'échelle nationale

Plus d'articles