Salon automobile de Munich~: Bosch table sur 60~% de ventes en VE en 2035

Alexandre Guillet
Salon automobile de Munich~: Bosch table sur 60~% de ventes en VE en 2035

Salon automobile de Munich~: Bosch table sur 60~% de ventes en VE en 2035

Tout en indiquant que son activité assistance au conducteur progressait de 40 %, en surperformance par rapport au marché global, Bosch a confirmé l’expansion de l’électromobilité, qui devrait dépasser le cap symbolique du milliard d’euros de chiffre d’affaires dès cette année.

« L’électromobilité fera partie de notre cœur d’activité et la mobilité décarbonée deviendra un secteur porteur. Nous transformons les défis en opportunités, c’est ainsi que nous fonctionnons chez Bosch », a déclaré Volkmar Denner, président du directoire de Bosch, lors d’une conférence en ouverture de l’IAA Mobility 2021 de Munich. Bosch a ajouté 700 millions d’euros aux 5 milliards d’euros déjà inscrits à son budget électromobilité de 2021. « Nous nous préparons à une hausse mondiale de la demande en véhicules électriques. Les voitures électriques représenteront 60 % des nouvelles immatriculations à travers le monde à l’horizon 2035 », a déclaré Stefan Hartung, membre du directoire de Bosch et président du secteur d’activité des solutions pour la mobilité, qui rappelle que le groupe investit sur tous les fronts de ce marché (100 % électriques à batteries, mobilités hydrogène, micromobilité, VL, VU, PL et VI, etc.) dans toutes les principales régions du monde (Amériques, Asie, Chine en tête, Europe).

Dans le même temps, Bosch surperforme le marché dans le périmètre de l’assistance au conducteur, avec un taux de croissance de 40 %, et déploie aussi ses offres de solutions de mobilité (+ 10 %).
Bosch continue aussi à travailler sur l’autonomisation de la conduite, en misant notamment beaucoup sur l’étape névralgique du parking. « Le service de voiturier automatique des partenaires Bosch et Mercedes-Benz a obtenu l’autorisation des autorités pour une exploitation en série dans le parc de stationnement P6 de l’aéroport de Stuttgart. Pour que les véhicules puissent rejoindre sans conducteur une place de stationnement réservée, via une commande passée par un smartphone, Bosch équipe le parc de stationnement notamment de caméras vidéo fixes. Et un millier d’autres parcs de stationnement devraient suivre d’ici à 2025 », précise le groupe par voie de communiqué.

« Notre vaste expertise système constituera également un atout pour la mobilité du futur, qui sera dominée par les logiciels : Bosch maîtrise en effet à la fois l’électronique embarquée et l’Internet des objets auquel les voitures seront connectées », conclut Volkmar Denner.

Nous vous recommandons

First Stop lance les jours zen de l'automne

First Stop lance les jours zen de l'automne

Le réseau dévoile sa nouvelle campagne de promotions sur les pneumatiques, les services atelier et le contrôle technique.First Stop démarre sa compagne automnale baptisée Les jours zen. Jusqu'au 20 novembre, le réseau propose une large...

22/10/2021 | First StopRéseaux
La huitième promotion du Moov Lab fait son entrée à Station F

La huitième promotion du Moov Lab fait son entrée à Station F

Indra accompagne la digitalisation des entreprises de la filière du recyclage automobile

Indra accompagne la digitalisation des entreprises de la filière du recyclage automobile

Un siècle de mobilisation pour la FNA

Un siècle de mobilisation pour la FNA

Plus d'articles