Scania dévoile ses résultats du premier trimestre

Victoire de Faultrier-Travers

Sujets relatifs :

,
Scania dévoile ses résultats du premier trimestre

Scania dévoile ses résultats du premier trimestre

Le constructeur suédois fait part de son rapport sur le premier trimestre 2020. Les résultats pâtissent de la crise sanitaire liée au Covid-19 déclarée mi-mars.

Selon Henrik Henriksson, président et P-DG de Scania, le premier trimestre de l’année a commencé positivement. La crise sanitaire est ensuite venue ternir le tableau. Le dirigeant explique : « Les capacités de livraison de Scania sont devenues de plus en plus limitées en raison de la pénurie de composants et des perturbations dans la chaîne d’approvisionnement et logistique. » À la fin du mois de mars, Scania a même décidé d’arrêter la production à l’échelle européenne, puis mondiale.

En conséquence, le chiffre d’affaires net du constructeur suédois affiche une baisse de 8 % pour atteindre 33 051 milliards de couronnes suédoises (SEK), soit 3 109 milliards d’euros. Le résultat d’exploitation enregistre un recul de 29 % et plafonne à 3 005 milliards de couronnes suédoises (282 milliards d’euros). Enfin, le flux de trésorerie s’est élevé à 1 441 milliards de couronnes suédoises (135 milliards d’euros) dans le segment des Véhicules et Services. À la fin du premier trimestre 2020, les prises de commande de camions ont chuté de 27 % par rapport à l’année précédente. Des baisses significatives ont notamment été observées en Europe et en Amérique latine. De leur côté, les prises de commande de bus, cars et moteurs enregistrent une hausse (semblable à celle de 2019).

Un redémarrage progressif

Par ailleurs, le réseau de services est parvenu à maintenir une activité en fournissant des pièces détachées, des prestations d’atelier et de l’assistance. Les clients ont cependant vu leur capacité de paiement se détériorer. Henrik Henriksson indique : « Au cours du premier trimestre, les revenus générés par les services de Scania ont augmenté de 5 % et atteint 7 509 milliards de SEK (706 milliards d’euros). »

Henrik Henriksson ajoute : « En avril, Scania a entamé un redémarrage prudent de la production mondiale à des niveaux bas afin de tester notre propre capacité de livraison et celle de nos fournisseurs. » Et de conclure : « Bien que Scania ait réussi à conserver à court terme la plupart des emplois grâce aux allocations de chômage partiel, d’autres mesures seront peut-être nécessaires. »

Nous vous recommandons

Test : Gedore 900-20 : une longue, fine et puissante baladeuse qui ne manque pas d’intérêt

Test : Gedore 900-20 : une longue, fine et puissante baladeuse qui ne manque pas d’intérêt

L’outilleur allemand Gedore a imaginé une baladeuse à leds qui casse les codes des lampes classiques dans les ateliers. Sa finesse et sa longueur permettent un éclairage diffus mais aussi d’aller illuminer les endroits les plus...

25/05/2022 | Outillage
La Fiev désigne le nouveau président du Groupe des industries d'équipements de garage

Nomination

La Fiev désigne le nouveau président du Groupe des industries d'équipements de garage

Test : Knipex, clés ou pince, ne plus choisir !

Test : Knipex, clés ou pince, ne plus choisir !

Jantes Alu Services étend son concept à l'échelle nationale

Jantes Alu Services étend son concept à l'échelle nationale

Plus d'articles