Scania souhaite accompagner la profession avec des solutions adaptées

Jean-Marc Gervasio

Sujets relatifs :

,
Scania souhaite accompagner la profession avec des solutions adaptées

Le constructeur PL suédois propose dans son offre plusieurs solutions alternatives aux énergies fossiles.

© Scania

Afin de pouvoir respecter l’objectif qu’a fixé l’Europe aux acteurs de la mobilité et notamment aux constructeurs de réduire de 25% les émissions de CO2 de leurs véhicules à l’échéance 2025, le constructeur PL suédois affiche à son catalogue une large gamme de solutions alternatives aux énergies fossiles. 

Pour répondre aux exigences de l’Europe en termes d’émissions de CO2 et de limitation d’emploi des carburants fossilles, Scania utilise des carburants et chaînes cinématiques alternatifs conformes à la norme Euro 6. Ainsi, des moteurs fonctionnant au biogaz, biodiesel, diesel synthétique (HVO-Hydrotreated Vegetable Oil ou xTL), bioéthanol, hybrides et électriques, sont disponibles au catalogue du constructeur suédois.

Pour satisfaire à la fois à l’évolution de la législation mais aussi aux besoins spécifiques et différents de ses clients, Scania continue à proposer sur un large front des techniques et des services nouveaux dont l’objectif est commun : contribuer à réduire l’impact sanitaire et environnemental des systèmes de transport routiers. La gamme Scania de moteurs Euro 6 pour carburants de substitution, tels que biodiesel, biogaz, bioéthanol, diesel synthétique est la plus large du marché. Un éventail de solutions alternatives aux énergies fossiles qui est complété par le système électrique à batteries ou hybride, idéal pour les applications urbaines qu’il s’agisse de camion ou de bus.

Face à cette problématique de choix du bon véhicule et du bon carburant, le constructeur rappelle que les clients désireux de réduire leur empreinte carbone doivent prendre en compte de nombreux facteurs. En effet, certains biocarburants ne sont pas disponibles partout et certains types de transport exigent un moteur de puissance spécifique pour pouvoir s'acquitter de leur tâche de façon rationnelle, sans oublier les considérations financières.

Le Biodiesel
C’est de loin aujourd’hui le carburant qui permet de répondre le plus facilement à une réduction notable des émissions : il suffit de faire le plein et d’utiliser le véhicule comme à l’habitude. Le biodiesel B100 permet de réduire les émissions CO2 jusqu’à 60 %. Et si le biodiesel vient à manquer momentanément, le moteur peut fonctionner aisément mais temporairement avec du gas-oil B7 ordinaire ou un mélange des deux. La réglementation française autorise désormais l’utilisation du B100. Les sept moteurs biodiesels Scania sont compatibles avec tous les mélanges de diesel et d’EMAG (Esters méthyliques d'acide gras), de B0 à B100.
Les véhicules utilisant ce type de carburant sont éligibles à la vignette Crit’air 2.

Le Bioéthanol
Fonctionnant avec ce carburant, le nouveau 6 cylindres de 410 ch est construit à partir de la plateforme des moteurs diesels de 13 litres à injection XPI. Il fonctionne selon le principe de l’allumage par compression, ce qui implique que les modifications à apporter aux moteurs sont peu importantes, mais font qu’un moteur spécifié pour fonctionner à l’éthanol ED95, ne peut fonctionner qu’avec ce carburant. Les plus significatives portent sur le système d'injection de carburant et le taux de compression qui est 25,6:1. Le système de post-traitement est basé sur la réduction catalytique sélective (SCR), que Scania utilise sur de nombreux moteurs Euro 6. Notons que le bioéthanol est un carburant liquide produit à partir de matières amylacées (maïs, blé,...), sucrières (betterave, canne à sucre,...) mais aussi résidus (marcs de raisin, mélasse, déchets fermentescibles...). L’utilisation d’éthanol de génération 2, permet une réduction de plus de 90% des rejets de CO2.
Les véhicules utilisant ce type de carburant sont éligibles à la vignette Crit’air 1.

Le Biogaz
Scania intègre la famille des quelques constructeurs qui produisent des moteurs Euro 6 utilisant le biogaz. Ces derniers sont soit des moteurs de 9 litres ou 13 litres à allumage commandé utilisables sur des cars, bus et camions. La réduction des émissions de CO2 par rapport au diesel, est de 80 % pour le biogaz. Deux fois plus silencieux que les moteurs diesels conventionnels, ils conviennent particulièrement bien à une utilisation en milieu urbain sensible, par exemple sur des bus urbains, sur des véhicules de distribution ou pour la collecte nocturne des ordures. Ils sont éligibles à la norme PIEK et bénéficient du suramortissement de 40 %.
Les véhicules utilisant ce type de carburant sont éligibles à la vignette Crit’air 1.

Le Diesel synthétique (HVO ou xTL)
Il s’agit d’un gazole soit paraffinique de synthèse soit obtenu par hydrotraitement qui présente de nombreux avantages. Ce carburant ne nécessite pas d’adaptation sur un moteur diesel traditionnel ce qui le rend compatible avec l’ensemble des 14 moteurs proposés par le constructeur. Les besoins en entretien liés à l’utilisation de ce carburant sont réduits et le diesel synthétique offre d’importantes réductions de CO2 pouvant atteindre 90 %. Non toxique, biodégradable et stable dans le temps, ce carburant synthétique fait preuve d’une très bonne tenue au froid et présente un indice cétane de 71 (l’indice minimum requis en Europe étant de 51). Sa facilité de stockage en simplifie son utilisation. La dernière législation dans ce domaine autorise désormais l’utilisation de 100% de ce type de carburant, dans les moteurs à allumage par compression adaptés, et faisant partie d'une flotte professionnelle de véhicules disposant d'une logistique d'approvisionnement spécifique.
Les véhicules utilisant ce type de carburant sont éligibles à la vignette Crit’air 2.

Nous vous recommandons

Volvo Trucks introduit de l'acier sans énergie fossile dans ses camions électriques

Volvo Trucks introduit de l'acier sans énergie fossile dans ses camions électriques

Volvo Trucks devient le premier constructeur à utiliser de l'acier sans énergie fossile dans ses poids lourds.Les poids lourds électriques de la marque Volvo Trucks seront les premiers à utiliser de l'acier sans énergie fossile, produit...

25/05/2022 | Environnement
Kuehne+Nagel noue un partenariat avec Adidas

Kuehne+Nagel noue un partenariat avec Adidas

Un attelage Toyota, Air Liquide et CaetanoBus sur la mobilité hydrogène

Un attelage Toyota, Air Liquide et CaetanoBus sur la mobilité hydrogène

Daimler Truck AG devient partenaire de Manz pour la production et l'assemblage de batteries lithium-ion

Daimler Truck AG devient partenaire de Manz pour la production et l'assemblage de batteries lithium-ion

Plus d'articles