Scooter e-tiger d'easy-Watts : l'électrique rugissant

Clotilde Gaillard
Scooter e-tiger d'easy-Watts : l'électrique rugissant

Scooter e-tiger d'easy-Watts : l'électrique rugissant

L’entreprise bretonne easy-Watts est connue pour proposer la gamme de deux-roues électriques la plus étoffée d’Europe. Afin de ne pas faire mentir sa réputation, elle vient de dévoiler un nouveau modèle aux ambitions féroces : l’e-tiger.

Si l’e-tiger ne devrait pas passer inaperçu sur les routes, ce n’est pas seulement à cause de sa couleur rouge flamboyante – teinte de lancement adoptée parmi trois coloris au choix, comprenant aussi du gris et du noir. La vraie différence face à la concurrence, c’est grâce à ses caractéristiques techniques que le nouveau scooter électrique siglé easy-Watts compte la faire. Il faut dire que, pour développer cet équivalent 125, les équipes R&D ont travaillé d’arrache-pied. En résulte un fauve roulant capable d’évoluer dans la jungle urbaine jusqu’à une vitesse de 110 km/h avec une autonomie record de 200 kilomètres… dans sa version la plus performante toutefois.

Une puissance, soulignée par son allure sportive, permise grâce à un moteur électrique de 5 000 ou 7 000 W, au choix. En optant pour la première offre à 5 000 W (allant à la vitesse maximale de 90 km/h et dont l’autonomie oscille entre 70 et 90 kilomètres), le conducteur pourra bénéficier d’une batterie amovible, possibilité inexistante sur la proposition à 7 000 W. À noter que ces batteries sont d’ailleurs à base de cellules de lithium-phosphate de fer, dernière génération d’une innovation portée par le groupe chinois CATL. Prônant une densité énergétique nettement améliorée, cette technologie s’avère aussi utilisée pour les batteries du constructeur britannique Tesla.

Pas cher… surtout pour les pros

Fidèle à sa volonté d’apporter le meilleur rapport qualité/prix à ses clients, easy-Watts commercialisera son e-tiger dès la fin de l’année avec un prix de vente affiché à moins de 4 000 euros (bonus écologique déduit). Les précommandes devraient, elles, être ouvertes d’ici à la fin de l’été, directement sur le site de la marque. S’adressant à un large public d’utilisateurs de scooters, circulant en ville ou non, les engins de l’entreprise bretonne mettent cependant l’accent sur la mobilité des professionnels. En cette période de soldes, les commerçants, travailleurs indépendants, professions libérales et auto-entrepreneurs basés en Île-de-France peuvent en effet profiter d’une remise de 50 % sur un scooter électrique. De quoi effectuer des trajets urbains ou périurbains à moindres frais tout en réduisant ses émissions de CO2 par rapport à un véhicule individuel.

Nous vous recommandons

Le constructeur Fisker compte ouvrir des showrooms à Paris début 2023

Le constructeur Fisker compte ouvrir des showrooms à Paris début 2023

Alors que les premières unités de l’Ocean sont attendues chez les clients français en avril 2023, Fisker prévoit d’avoir recours au réseau de distribution traditionnel pour vendre et entretenir son SUV dans le pays.Dans le cadre de...

Virtuo à la conquête de l’Allemagne et du Portugal

Virtuo à la conquête de l’Allemagne et du Portugal

BMW inaugure sa nouvelle usine Brilliance Lydia en Chine

BMW inaugure sa nouvelle usine Brilliance Lydia en Chine

Tesla estime que ses concurrents sont les constructeurs automobiles chinois et coréens

Tesla estime que ses concurrents sont les constructeurs automobiles chinois et coréens

Plus d'articles