Sécurité routière : + 21 % de tués entre mai 2022 et mai 2019

Sécurité routière : + 21 % de tués entre mai 2022 et mai 2019

Le mois dernier a été particulièrement meurtrier puisqu’il a dépassé les niveaux de mortalité routière d’avant la crise sanitaire. Pour cause : 293 personnes sont décédées sur les routes de France métropolitaine en mai 2022, soit 77 personnes tuées de plus qu’en mai 2021 et 50 de plus qu’en mai 2019. Un bien mauvais signal à l’approche des grands départs en vacances…

Jusqu’où ira l’hécatombe ? Avec presque 300 vies perdues sur les axes de l’Hexagone en mai 2022, c’est la question que l’on est en droit de se poser. En comparaison, mai 2021 n’avait en effet comptabilisé « que » 216 décès. Une hausse de 36 % sur un an qui fait écho à l’augmentation de + 21 % par rapport à mai 2019 et ses 243 vies fauchées. Certes, les déplacements lors du mois de mai 2022 ont été plus importants qu'en mai 2021 – de l'ordre de + 10 % en moyenne selon le dataviz trafic du Cerema. Il n’empêche que le mois dernier affiche une mortalité accrue de + 7 % par rapport à la moyenne des mois de mai 2015-2019, comme le montrent les résultats compilés par l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) dans son baromètre mensuel.

Il n’y a malheureusement pas que le nombre de morts qui enregistre une croissance exponentielle : le nombre d'accidents corporels explose lui aussi, s'établissant à 5 039 en mai 2022, soit 465 accidents corporels de plus qu'en mai 2021 (4 574) et 375 de plus qu’en mai 2019 (4 664). Le nombre de personnes blessées établit un nouveau et triste record, passant pour la première en trois ans au-dessus de la barre des 6 000 avec 6 270 personnes blessées contre 5 774 en mai 2021 et 5 854 blessés en mai 2019 – soit une hausse respective de 9 % et 7 %.

Une tendance qui se retrouve Outre-mer, où les indicateurs d'accidentalité s’avèrent, eux aussi, supérieurs à ceux de mai 2021 et de mai 2019, sauf pour le nombre d'accidents avec 247 accidents corporels en mai dernier contre 261 à la même période l’an passé.

La météo en cause ?

En prenant le détail de la typologie des usagers, on ne trouve toujours pas de quoi se réjouir, bien au contraire. En mai 2022, la mortalité piétonne a fait un bond de 10 % par rapport à celle de mai 2021, même si celle-ci stagne en comparaison de mai 2019. Mais c’est surtout la mortalité cycliste et celle de conducteurs de deux-roues qui inquiètent puisque, sur le mois de mai 2022 22 cyclistes sont décédés (+ 2 % par rapport à mai 2021 et + 16 % par rapport à mai 2019) tandis que la mortalité des conducteurs de deux-roues motorisés a quasiment doublé en trois ans, passant de 50 décès à 92. Soit presqu’un mort de la route sur trois.

La raison : une météo de mai assez clémente qui aurait poussé les conducteurs à davantage circuler à deux-roues. Quant à la tranche d’âge qui connaît le plus fort taux de variation (+ 18 %), il s’agit des jeunes de 18-24 ans dont 51 d’entre eux ont été fauchés sur les routes en mai 2022, soit 18 de plus qu'en mai 2021 et même 11 de plus qu'en mai 2019, avant la pandémie. Retrouver des niveaux d’avant-Covid : une véritable catastrophe et une problématique dont il est urgent de se saisir à l’approche les congés estivaux qui mettront sur la route des millions d’usagers. La sensibilisation et l’anticipation des comportements à risque s’avèrent donc nécessaire.

Nous vous recommandons

Vous avez 7 chances sur 10 de voir votre voiture abîmée si vous la garez dans la rue…

Etude

Vous avez 7 chances sur 10 de voir votre voiture abîmée si vous la garez dans la rue…

… Voilà le constat émis par Nextbase, d’après les résultats de sa dernière enquête. Selon le rapport du fabricant de dashcams, 69 % des conducteurs français ont en effet déjà subi des dégradations sur leur véhicule en...

28/06/2022 | ParkingAccident
Mobilité électrique : les marges des constructeurs automobiles augmentent

Mobilité électrique : les marges des constructeurs automobiles augmentent

Marché Europe : les ventes de camions et de véhicules utilitaires en berne depuis le début de l'année

Marché Europe : les ventes de camions et de véhicules utilitaires en berne depuis le début de l'année

Parcmètre et FPS : Top 10 des villes où le stationnement coûte le plus cher

Parcmètre et FPS : Top 10 des villes où le stationnement coûte le plus cher

Plus d'articles