Sécurité routière : la mortalité des cyclistes en forte hausse

Clotilde Gaillard

Sujets relatifs :

, ,
Sécurité routière : la mortalité des cyclistes en forte hausse

Sécurité routière : la mortalité des cyclistes en forte hausse

Comme chaque mois, l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) dévoile les chiffres de la mortalité sur les routes françaises. Au cours du mois de septembre 2020, 275 personnes ont été tuées, soit une baisse de 11,3 % par rapport à septembre 2019. Pour autant, toutes les nouvelles ne sont pas aussi bonnes…

Si le mois d’août s’était montré moins meurtrier que celui de septembre – 235 usagers décédés contre 275 à la rentrée –, le mois dernier s’est maintenu sous la barre des 300 morts, palier qu’il avait passé en 2019 avec 310 victimes de la route. Marquant le retour au bureau et la reprise du trafic sur les trajets domicile-travail, septembre 2020 enregistre ainsi un recul de plus de 11 % selon les estimations de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR).

Ce résultat en baisse ne doit cependant pas estomper les autres indicateurs qui, eux, s’inscrivent en hausse plus ou moins importante. Ainsi, le nombre d’accidents corporels en septembre 2020 s’est établi à 5 210, contre 5 127 en septembre 2019, soit une augmentation de 1,6 %. Le nombre de personnes blessées affiche de son côté une recrudescence moindre de 0,9 %, passant de 6 320 en septembre 2019 à 6 375 en septembre 2020 (soit 55 personnes de plus).

Les vélos dans le rétro

Sur un an, les mortalités des automobilistes et des motocyclistes enregistrent une diminution, certes, mais un peu trop discrète – 16 tués de moins pour la première population, 21 de moins pour la seconde. Malheureusement, c’est sur la catégorie des cyclistes que les résultats s’avèrent les plus décevants, puisque leur mortalité augmente avec 15 victimes par rapport à septembre 2019. Pour un troisième trimestre, c’est même la plus forte hausse de ces dix dernières années. Sur les 137 cyclistes décédés depuis le début de l’année 2020, 83 l’ont en effet été sur les trois derniers mois. En cause : l’arrivée sur les routes de nouveaux adeptes de la petite reine. Ces usagers, délaissant les transports en commun en période de crise sanitaire, ne sont pas toujours bien rodés à la pratique du vélo ou habitués à rouler dans une circulation dense.

Le partage compliqué de l’espace urbain avec un flot de cyclistes supplémentaires permet également d’expliquer ces tristes résultats. Pour sensibiliser les automobilistes et les amener à faire plus attention à ces usagers vulnérables, la Sécurité routière a donc lancé une campagne baptisée « Attention à vélo, attention aux vélos » à l’orée du mois d’octobre. À voir si le message sera bien passé en analysant les chiffres du mois prochain…

Malgré ce constat peu réjouissant, une petite consolation vient toutefois se glisser. Celle d’un repli significatif de la mortalité des jeunes de 18-24 ans et des personnes âgées de plus de 65 ans ; elle figure ainsi parmi les plus basses de ces dix dernières années pour un mois de septembre. Une tendance qui pourrait s’accentuer avec le couvre-feu imposé mi-octobre et conduisant à la fermeture anticipée des bars et autres lieux nocturnes.

Nous vous recommandons

La huitième promotion du Moov Lab fait son entrée à Station F

La huitième promotion du Moov Lab fait son entrée à Station F

Parrainée par BMW Group France, la huitième promotion du Moove Lab rejoindra Station F le 3 novembre prochain.Le 14 octobre dernier, le jury de sélection du Moov Lab présidé par BMW Group France et composé de Bridgestone, Club...

22/10/2021 | Moove LabMobilités
Paris veut devenir une ville 100 % vélo

Paris veut devenir une ville 100 % vélo

L'Avere confirme la prolongation du programme Advenir

L'Avere confirme la prolongation du programme Advenir

Bridgestone et Here collaborent pour la gestion de flotte

Bridgestone et Here collaborent pour la gestion de flotte

Plus d'articles