Sécurité routière : la mortalité recule (un peu) en septembre

Sécurité routière : la mortalité recule (un peu) en septembre

Bien qu’inférieure à la moyenne des mois de septembre des cinq dernières années avant pandémie (2015-2019), la mortalité routière du mois de septembre 2022 n’épargne pas les piétons et les jeunes.

© PublicDomainPictures / Pixabay

En cette rentrée 2022, 262 personnes ont perdu la vie sur les routes de France métropolitaine contre 305 au mois d’août 2022 et 276 en septembre 2021. Des chiffres en légère baisse alors que les déplacements ont été plus nombreux.

Si le bilan de la mortalité routière se compte encore malheureusement à trois chiffres, au moins il repasse sous la barre des 300 victimes, dépassée cet été autant en juillet qu’en août. Ainsi, selon les données de l’ONISR, septembre 2022 dénombre 262 personnes décédées sur les routes de France métropolitaine, soit 14 personnes tuées de moins qu’il y a un an. Comparé à septembre 2019, c’est même 48 âmes épargnées (soit - 15 %). Enfin, par rapport à la moyenne des mois de septembre 2015-2019, la mortalité routière est également en baisse, tout comme le taux d'accidents corporels enregistrés par les forces de l'ordre.

S’établissant à 4 666 en septembre 2022, celui-ci s’avère inférieur aux résultats de l'an dernier avec 784 accidents corporels de moins qu'en septembre 2021. Par rapport au mois de septembre 2019, année de référence avant-Covid, la diminution est plus contenue (- 9 %) avec 461 accidents corporels de moins. Une tendance inversement proportionnelle à la fréquence des déplacements des Français, plus importants au cours du mois de septembre, (environ + 5 % en moyenne par rapport à septembre 2021, selon le dataviz trafic du Cerema).

Bien qu’inférieur à la moyenne des mois de septembre des cinq dernières années avant la pandémie (2015-2019), la mortalité routière du mois de septembre 2022 n’épargne pas les piétons et les jeunes, dont l’évolution grimpe entre 2022 et 2019 avec respectivement + 2 % et + 6 %. En un an, ce sont néanmoins les catégories des deux-roues motorisés (+ 11 %) qui accusent la plus forte hausse de mortalité. Hors agglomération, la route se fait également plus meurtrière, le mois de septembre 2022 comptant 5 tués de plus qu’en septembre 2021. Enfin, moins d’une vingtaine de cyclistes ont perdu la vie sur la route le mois dernier. Cependant, 236 conducteurs de vélo sont décédés ces douze derniers mois, soit + 26 % par rapport à 2019.

Nous vous recommandons

Le marché français du VN affiche une croissance à deux chiffres !

Le marché français du VN affiche une croissance à deux chiffres !

Même si cela n’a qu’une valeur de symbole et qu’il convient d’attendre la fin du mois pour consolider les datas, le marché français des véhicules neufs est bien orienté depuis le début du mois de novembre, à + 11,6 %, selon...

24/11/2022 | AAADataStellantis
La France dépasse (à peine) les 75 000 points de recharge publics

La France dépasse (à peine) les 75 000 points de recharge publics

Acquérir un véhicule électrique : entre surcoûts et économies

Etude

Acquérir un véhicule électrique : entre surcoûts et économies

Sécurité routière : pas d’amélioration pour la mortalité en octobre

Sécurité routière : pas d’amélioration pour la mortalité en octobre

Plus d'articles