Sécurité routière : trois entreprises en lice pour le Prix « Les Pros ont du talent »

Sécurité routière : trois entreprises en lice pour le Prix « Les Pros ont du talent »

Le trio prouve qu’il n’est pas nécessaire d’avoir des moyens démesurés pour entreprendre de grandes choses en matière de sécurité routière.

© Sécurité routière

Alors que la remise des prix « Les Pros ont du talent » 2022 aura lieu le 10 octobre prochain, les trois lauréats de la catégorie Sécurité routière ont été dévoilés.

Quelle entreprise sera désignée comme celle s’étant montrée la plus active vis-à-vis de la protection de ses collaborateurs contre le risque routier ? Si le verdict ne sera pas connu avant le 10 octobre, date à laquelle se tiendra la cérémonie de remise des prix de l’édition 2022 des « Pros ont du talent », un trio de tête se détache d’ores et déjà. Il faut dire que ce sujet n’est pas à prendre à la légère, surtout dans le milieu professionnel, puisque les accidents de la route constituent la première cause de mortalité au travail et représentent près de 4 millions de journées perdues chaque année.

Un travail discret mais impliqué

Honneur aux groupes modestes et qui opèrent dans les territoires. C’est en tout cas ce que prouve la sélection qui comprend les acteurs Dreneri Bâtiment, Radeau et l’entreprise CEPI. Ces trois marques prouvent qu’il n’est pas nécessaire d’avoir des moyens démesurés pour entreprendre de grandes choses en matière de sécurité routière. Société originaire de la Meuse, Dreneri Bâtiment s’est ainsi attelée à la mise en place d’une vérification régulière des permis de conduire, d'une charte de bonne conduite au volant et d'une journée d’information rappelant aux salariés les dangers liés à la vitesse, l’alcool ou aux mauvais arrimages.

De son côté, l’entreprise de services à la personne qui œuvre dans le Var, Radeau, a fait le pari de la formation et développé des applications sur tablette permettant un meilleur suivi de l’état des véhicules et du bon comportement des conducteurs au volant. Quant à CEPI, spécialiste des cloisons adaptées aux environnements de recherche scientifique basé dans le Finistère, il a imposé à ses collaborateurs une « tolérance zéro » concernant le téléphone au volant et équipé ses véhicules d’outils d’analyses de conduite. Enfin, pour prévenir les coups de fatigue, les trajets des salariés sont planifiés en amont. Autant de mesures qui ne sont, certes, pas révolutionnaires mais qui ont l’immense mérite de sauver des vies…

Nous vous recommandons

Cooltra lance son service de deux-roues électriques partagés

Cooltra lance son service de deux-roues électriques partagés

Connue pour ses scooters électriques en libre-service dans Paris, Cooltra se lance sur le créneau des mobilités partagées en entreprise. Cette nouvelle offre, baptisée Primos, comporte des scooters et vélos, tous électriques, avec un...

29/11/2022 | VéloElectromobilité
Le Conseil national de la sécurité routière veut mettre la pression sur les entreprises

Le Conseil national de la sécurité routière veut mettre la pression sur les entreprises

Mewa déploie sa logistique verte et adopte un concept de livraison en deux étapes

Mewa déploie sa logistique verte et adopte un concept de livraison en deux étapes

Fleet Care Alliance : un service tout-en-un pour les flottes automobiles

En bref

Fleet Care Alliance : un service tout-en-un pour les flottes automobiles

Plus d'articles