Services connectés : Scania Monitoring connaît un vrai succès

Jean-Marc Gervasio
Services connectés : Scania Monitoring connaît un vrai succès

Services connectés : Scania Monitoring connaît un vrai succès

Lancée en 2012, l’offre de services connectés du constructeur suédois de poids lourds suit une progression régulière. Proposée gratuitement aux clients Scania en France, plus de 34 000 véhicules sont aujourd’hui connectés à ce dispositif.

L’offre Scania Monitoring a été lancée en 2012, date à partir de laquelle tous les véhicules de la marque ont été équipés d’un boîtier permettant de récupérer les données techniques et de conduite. Ce dispositif permet de suivre les consommations d’un véhicule d’une période à une autre, jour, semaine ou mois. Concrètement, l’utilisateur de ce service reçoit périodiquement un e-mail d’informations qui le redirige vers le site Scania Monitoring détaillant les consommations véhicule par véhicule sur la période donnée et leurs évolutions par rapport à la période précédente.

Ce service permet au client de suivre la consommation de ses véhicules grâce à des indicateurs visuels, pertinents et réguliers dans le but de maîtriser et de réduire son poste carburant. « Aujourd’hui, en France, plus de 34 000 véhicules sont connectés, représentant quelque 6 000 clients. Scania Monitoring leur permet de suivre l’évolution de la consommation de leurs véhicules depuis la mise en service de celui-ci, qu’il fonctionne au gazole, au biogazole, au gaz, à l’éthanol ou à l’électricité », détaille Stéphane Lecouflet, responsable solutions connectées chez Scania France.

Utilisé également par le réseau Scania France, il permet de veiller à ce que les véhicules tiennent la promesse faite au client en termes de consommation et permet de les alerter en cas de dérive significative. « En progression constante, Scania Monitoring a encore un bel avenir : de 26 000 véhicules actifs à fin 2018, le système enregistre à fin 2020 34 000 véhicules. Demain, ce seront les véhicules électriques qui bénéficieront de cet outil devenu indispensable », reconnaît le responsable.

Nous vous recommandons

Journée de la filière automobile : Luca de Meo Renault estime que la France peut encore rattraper son retard

Journée de la filière automobile : Luca de Meo Renault estime que la France peut encore rattraper son retard

Dans une brillante allocution, Luca de Meo, directeur général du groupe Renault, a pointé les lacunes actuelles de la France et de l’Europe, tout en estimant qu’il n’était pas trop tard pour retrouver une part importante de la...

26/10/2021 | FleetAftermarket
Autopromotec 2022 : des exposants encore attendus

Autopromotec 2022 : des exposants encore attendus

[Vidéo] Devenir un spécialiste de la reproduction de clés avec Silca

[Vidéo] Devenir un spécialiste de la reproduction de clés avec Silca

Castrol lance sa gamme Transmax pour transmissions

Castrol lance sa gamme Transmax pour transmissions

Plus d'articles