Shargy, l’application de Volkswagen qui facilite la recharge entre particuliers

Shargy, l’application de Volkswagen qui facilite la recharge entre particuliers

Shargy est téléchargeable gratuitement sur l'App Store et Google Play.

© Volkswagen

Volkswagen Group France entend participer à la démocratisation de l’électromobilité en lançant Shargy. Cette application ambitionne en effet de créer la plus grande communauté de bornes de recharges pour les particuliers sur le territoire français.

Le maillage de points de charge dans l’Hexagone constitue un critère déterminant dans l’adoption d’un véhicule électrifié. Or, le réseau de bornes ouvertes au public peine à s’étoffer suffisamment pour répondre aux besoins croissants des conducteurs de VE. Partant de ce constat, le constructeur allemand – dont la gamme de voitures « branchées » s’amplifie – a souhaité apporter son soutien au secteur de la recharge.

Déjà intégré au consortium Ionity et disposant de 300 points de charge en projet dans ses réseaux de marques, Volkswagen Group France lance une nouvelle application. Baptisée Shargy, elle s’appuie sur les plus de 800 000 bornes privées en France, et notamment les quelque 50 000 d’entre elles accessibles au public. Son objectif : mettre en relation des propriétaires de bornes privées avec des particuliers en recherche de points de recharge, voire même avec des professionnels du tourisme (comme les hôtels et les restaurants) qui voudraient monétiser leurs bornes de recharge pendant leurs heures de fermeture.

La solidarité énergétique selon Shargy

Si les réseaux des marques du groupe Volkswagen en France seront les premiers à contribuer au succès de Shargy, l’utilisation de l’application se veut simple pour chacun des utilisateurs. Le propriétaire de la borne de recharge définit ainsi les caractéristiques de son totem comme les jours et plages horaires de disponibilité ou le choix d’une facturation (à l’heure ou à la session de nuit) avec un tarif libre et évolutif – bien que Shargy s’emploie à rappeler pour indication le prix moyen du KWh généralement constaté en France en fonction de la puissance déclarée de la borne.

Le conducteur du VE en recherche d’un point de charge, lui, n’a qu’à géolocaliser sur une carte les bornes disponibles à proximité, consulter leurs caractéristiques et en réserver une en précisant les détails nécessaires à ce service en échangeant directement avec le propriétaire grâce à une messagerie interne. Le paiement de la recharge, lui, se fait aussi en un clic, au sein de l’application. Avec Shargy, nul besoin, donc, d’utiliser un badge de l’un des multiples réseaux en France. Enfin, notons que Volkswagen Group France ne facturera aucune commission aux utilisateurs de Shargy durant la période de lancement.

Nous vous recommandons

Lesaffre Utilitaires complète la flotte du Samu de Lille avec des Volkswagen Transporter

Vu sur les réseaux sociaux

Lesaffre Utilitaires complète la flotte du Samu de Lille avec des Volkswagen Transporter

Dans le Nord, le Samu a décidé de renouveler une partie de sa flotte avec des véhicules badgés Volkswagen Véhicules Utilitaires.Après le temps des commandes, vient le temps des livraisons de véhicules neufs. Dans le Nord, le Groupe...

Le Groupe JPV fait entrer des Toyota Yaris dans la flotte de la Cogen

Vu sur les réseaux sociaux

Le Groupe JPV fait entrer des Toyota Yaris dans la flotte de la Cogen

Suzuki engage une flotte hybride auprès de La Solitaire du Figaro

Suzuki engage une flotte hybride auprès de La Solitaire du Figaro

Paris Automotive Week : Le constructeur chinois BYD confirme sa participation au Mondial de Paris

Événement

Paris Automotive Week : Le constructeur chinois BYD confirme sa participation au Mondial de Paris

Plus d'articles