Shell Helix Ultra 0W : encore une marche au-dessus

Jean-Marc Gervasio

Sujets relatifs :

,
Shell Helix Ultra 0W : encore une marche au-dessus

Shell Helix Ultra 0W : encore une marche au-dessus

Dans la course à la performance aussi bien en termes de puissance que de mesure pour limiter les émissions polluantes, les motorisations sont poussées dans leurs retranchements et nécessitent une lubrification à la hauteur. Une fonction que Shell compte bien assurer avec sa dernière huile moteur Helix Ultra 0W.

Les motorisations puissantes, compactes et presque toujours suralimentées deviennent les nouveaux standards de l’automobile d’aujourd’hui. Ces mécaniques particulièrement performantes ont besoin d’une protection de premier ordre pour répondre aux rendements exigés, qui peuvent passer par des températures et des pressions extrêmes. C’est la mission que s’est donnée Shell avec sa dernière formule d’huile moteur synthétique : l’Helix Ultra 0W.

Développée sur la technologie PurePlus de la marque présentée il y a plus de quatre ans, la nouvelle huile repousse encore les limites de la protection, notamment à la température exigée des moteurs turbocompressés d’aujourd’hui et de demain. En assurant une protection des composants du moteur pouvant atteindre 1 000 °C, l’Helix Ultra 0W aide à réduire la formation de dépôts et permet de conserver la performance du film d’huile en toutes circonstances.

La formulation à faible viscosité et moindre friction des huiles Helix Ultra 0W engendre, en outre, des économies supplémentaires de carburant pouvant aller jusqu’à 3 %. De même, étant donné que l’huile de base est pratiquement exempte des impuretés que l’on trouve habituellement dans les huiles issues du pétrole brut, les huiles Helix Ultra 0W revendiquent une bien meilleure tenue dans le temps et le kilométrage, préservant ainsi la propreté et la bonne santé du moteur.

Nous vous recommandons

Journée de la filière automobile : Luca de Meo Renault estime que la France peut encore rattraper son retard

Journée de la filière automobile : Luca de Meo Renault estime que la France peut encore rattraper son retard

Dans une brillante allocution, Luca de Meo, directeur général du groupe Renault, a pointé les lacunes actuelles de la France et de l’Europe, tout en estimant qu’il n’était pas trop tard pour retrouver une part importante de la...

26/10/2021 | FleetAftermarket
Autopromotec 2022 : des exposants encore attendus

Autopromotec 2022 : des exposants encore attendus

[Vidéo] Devenir un spécialiste de la reproduction de clés avec Silca

[Vidéo] Devenir un spécialiste de la reproduction de clés avec Silca

Castrol lance sa gamme Transmax pour transmissions

Castrol lance sa gamme Transmax pour transmissions

Plus d'articles