Sixt compte déjà plus de 35 % de véhicules électrifiés dans sa flotte

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Sixt compte déjà plus de 35 % de véhicules électrifiés dans sa flotte

Sixt étoffe son portefeuille de nombreux modèles électrifiés et applique cette stratégie à tous les segments.

© Sixt

Sixt France explique avoir pris les devants de la LOM avec un renouvellement de 18 % de ses véhicules par des véhicules à faibles émissions (< 60 g de CO2/km) en 2021. Le loueur propose à ses clients 70 modèles électrifiés et 20 véhicules 100 % électriques.

Le 1er janvier 2022 a marqué l’entrée en vigueur du premier palier d’obligations de la loi d’orientation des mobilités (LOM), soit un renouvellement de 10 % de la flotte par des véhicules à faibles émissions, mais Sixt explique avoir largement anticipé cette obligation et compter d’ores et déjà 35 % de véhicules électrifiés dans sa flotte. Son portefeuille comporte 70 modèles électrifiés et 20 modèles 100 % électriques, tous segments confondus (Fiat 500 e, Peugeot e-2008, Mercedes-Benz-EQV, Porsche Taycan, etc.). Le loueur travaille aussi sur une offre de VUL électriques, même si le choix reste plus réduit.

Un partenariat avec Chargemap pour faciliter la recharge

Pour tenter de lever les freins exprimés par les clients, particuliers ou entreprises, Sixt déploie son partenariat avec Chargemap pour faciliter la recharge. « Le client a désormais la possibilité d’acheter en agence ou de réserver directement sur internet un badge de recharge Chargemap à un prix préférentiel de 9,90 euros. Le badge Chargemap donne accès à plus de 150 000 points de recharges à travers toute l'Europe. En France, il permet l’accès à plus de 70 % des bornes électriques présentes dans l’Hexagone », précise un porte-parole du groupe, qui prévoit d’investir, au niveau mondial, plus de 50 millions d’euros dans le déploiement de ses propres solutions de recharge. Ainsi, en France d’ici à la fin de l'année 2022, plus de la moitié de ses agences représentant 85 % de son activité seront équipées de solutions de recharge, contre actuellement 30 %.

Stimuler la demande

Pour stimuler le développement des infrastructures de charge et l’appétence des clients pour l’électromobilité, la direction générale de Sixt met aussi en avant plusieurs propositions pertinentes : mettre l’accent sur les nœuds d’intermodalité comme les gares, les aéroports et les parkings publics, proposer aux clients particuliers un chèque location électrique (sur le modèle du chèque énergie pour l’habitat), offrir aux clients entreprises ayant recours à des véhicules électriques en LCD la possibilité d’intégrer cet usage dans leur bilan carbone.

« Nous avons pris une véritable avance sur l’électrification et allons continuer à accélérer fortement en 2022. Pour réussir collectivement cette transition, l’investissement public et privé dans l’infrastructure de recharge sera déterminant afin de lever les freins persistants à l’usage que nous observons chez certains clients, notamment ceux qui ont de longues distances à parcourir », conclut Jean-Philippe Doyen, président de Sixt France.

Nous vous recommandons

Bons résultats 2021 pour Five Star déjà projeté sur 2022

Bons résultats 2021 pour Five Star déjà projeté sur 2022

Le réseau de carrosserie Five Star a encore étoffé son maillage territorial et compte désormais 540 adhérents, pour un chiffre d’affaires 2021 en progression de 7%. Grâce au déploiement de nouveaux accords, la croissance devrait...

Sharvy vise l’international

Sharvy vise l’international

Fatec Group : une croissance 2021 exceptionnelle et de fortes ambitions pour 2022

Fatec Group : une croissance 2021 exceptionnelle et de fortes ambitions pour 2022

Verdissement des flottes : la start-up Beev lève 1,5 million d'euros

Verdissement des flottes : la start-up Beev lève 1,5 million d'euros

Plus d'articles