Sixt veut se développer aux Etats-Unis

Alexandre Guillet
Sixt veut se développer aux Etats-Unis

Sixt veut se développer aux Etats-Unis

Tous les loueurs ne sont pas affectés avec la même intensité par la crise et avec l’appui du gouvernement allemand, Sixt s’en sort plutôt bien. Et afin de favoriser son développement sur le marché américain, il vient de recruter une "pointure" en la personne de Thomas Kennedy.

Désireux de développer ses activités sur le marché américain, Sixt vient de frapper un grand coup en allant débaucher Thomas Kennedy, qui fait valoir une riche expérience comme directeur financier de Hertz Global Holdings, du groupe Hilton ou de Vanguard Car Rental (Alamo, Rent-a-Car et National Car Rental). C’est donc le nouveau président et directeur financier de Sixt aux USA.
« Nous sommes ravis que Thomas Kennedy rejoigne le top management de Sixt aux Etats-Unis, car avec son expérience, son expertise et sa parfaite maîtrise du marché américain, il va nous permettre de franchir un nouveau cap », s’enthousiasme Alexander Sixt, responsable de la stratégie et de l’organisation du groupe éponyme, avant de poursuivre : « Ce recrutement de premier ordre démontre notre implication sur le marché américain et le potentiel que nous lui prêtons. C’est déjà le deuxième marché de notre groupe, après l’Allemagne, et ce sera l’un des piliers essentiels de notre croissance future ».
Alexander Sixt a aussi remercié Sebastian Birkel qui a piloté la première phase d’implantation de Sixt aux Etats-Unis. Sixt est présent sur ce marché depuis 2011 et vient de se hisser sur le podium des loueurs les plus importants, avec une égale puissance à l’Est et à l’Ouest. Le groupe compte plus de 100 implantations sur le premier marché mondial de la location et il vient d’y réaliser un investissement important en rachetant la concession d’Advantage Rent a Car, très affaibli par la crise, dans dix aéroports américains de taille significative. Sixt y voit d’ailleurs un signe qu’il résiste bien mieux à la crise que nombre de ses concurrents et qu’il doit donc en profiter pour maintenir ses investissements en dépit d’un contexte critique.

Nous vous recommandons

Crise des semi-conducteurs : Renault Group évalue les pertes…

Crise des semi-conducteurs : Renault Group évalue les pertes…

Alors que le constructeur tricolore vient de publier ses résultats financiers pour le troisième trimestre, enregistrant un chiffre d’affaires en repli de 13,4 %, Renault Group évalue sa perte de production automobile liée au manque de...

Avec Stella Vita, Mobilize envisage une « voiture à vivre » solaire

Avec Stella Vita, Mobilize envisage une « voiture à vivre » solaire

Saint-Gobain s’occupera des vitrages de la Machina d’Hopium

Saint-Gobain s’occupera des vitrages de la Machina d’Hopium

Volvo Cars entrera en Bourse fin octobre

Volvo Cars entrera en Bourse fin octobre

Plus d'articles