Etude

Skoda arrive en tête des sites web constructeurs

Skoda arrive en tête des sites web constructeurs

Le constructeur tchèque se hisse en tête avec un Qualiscore de 85 %.

Selon le classement définitif du Qualiscore ABS, analysant les sites web des constructeurs de véhicules électriques, Skoda décroche la timbale du parcours client digital le plus exhaustif, devant Opel, Hyundai et Mini.

Menée par le cabinet de conseil Consultant Digital France – fondé par l’expert Rémi Rivière, fort de plus de vingt années d’expérience dans des groupes automobiles internationaux –, l’étude Qualiscore ABS Véhicule électrique 2022 a pour objectif d’évaluer la qualité des plateformes digitales automobiles selon la perception des clients. Ce rapport, consacré aux véhicules électriques en France, ambitionne ainsi d’informer les marques sur les biais d’amélioration de leurs contenus. Faisant suite à une première étude datée de 2021, cette enquête s’est penchée sur 33 sites de constructeurs de VE dont quatre nouvelles marques : BYD, Land Rover, Lynk & Co, et Vinfast.

L’électrification, l’occasion d’un tournant commercial

Selon les résultats du Qualiscore ABS Véhicule électrique 2022, deux catégories de constructeurs se distinguent : d’un côté les marques qui voient la mobilité électrique comme l’opportunité d’opérer un changement de stratégie et d’image en revoyant leur plan produit ; de l’autre celles pour qui le modèle thermique est simplement transposé tel quel aux nouveautés électriques, sans ajustement notable en fonction de la motorisation.

S’inscrivant dans le premier cercle, c’est le constructeur tchèque qui se hisse en tête avec un Qualiscore de 85 % et « un investissement de la marque dans des fonctionnalités plus ludiques et plus compréhensibles. » Son challenger, Opel, arrive derrière avec un Qualiscore de 80 %, soit 17 points en plus par rapport à l’an passé. La dernière marche du podium, elle, se partage entre le Coréen Hyundai et la marque Mini, tous deux à 75 %.

L’aspect sécuritaire trop souvent négligé

À noter qu’en un an, sept marques ont connu une évolution considérable d’au moins cinq points de leur Qualiscore, parmi lesquelles Skoda, Opel et Mini donc, mais aussi Tesla, Dacia, Audi et Aiways. Cependant, si la plupart des 33 constructeurs audités ont globalement su enrichir leur solution digitale, une dizaine d’entre eux se sont reposés sur leurs acquis. Nissan et Volvo ont même vu leur note abaissée à cause d'un manque d'accent mis sur l’aspect sécurité. Une remarque globale puisque seulement deux constructeurs précisent les distances de freinage et, « au niveau maintenance, aucun site ne parle de l’usure des pneus, qui est plus forte sur les modèles électriques que sur les véhicules thermiques », déplore Rémi Rivière.

Nous vous recommandons

Nissan Sunderland s’électrifie

Nissan Sunderland s’électrifie

L’usine Nissan de Sunderland (Grande-Bretagne) vient d’intégrer l’assemblage des motorisations e-Power et Hybrid. Une étape importante pour cette usine, appelée à abriter un écosystème électrique complet dans le cadre du projet...

26/09/2022 | UsineVéhicule électrifié
Alpine annonce la création de l’Alpine R&D Lab

Alpine annonce la création de l’Alpine R&D Lab

Essai - Nissan Juke Hybrid : belle maturité

Essai - Nissan Juke Hybrid : belle maturité

Le groupe Volkswagen branche ses véhicules électriques sur le réseau du groupe Elia

Le groupe Volkswagen branche ses véhicules électriques sur le réseau du groupe Elia

Plus d'articles