Skoda dévoile son avenir électrique avec le Vision 7S

Skoda dévoile son avenir électrique avec le Vision 7S

Le concept Vision S7 offre une batterie de 89 kWh et une autonomie électrique de 600 kilomètres.

© Skoda

À l’occasion de la présentation du SUV électrique familial, encore sous la forme d’un concept-car, le constructeur tchèque a saisi l’opportunité de mettre en lumière sa nouvelle identité visuelle. Ce modèle préfigure le design des futurs modèles de sa gamme.

Le constructeur du groupe Volkswagen a dévoilé hier, mardi 30 août, son concept-car Vision 7S. Le SUV marque assurément une rupture totale dans la physionomie et l’architecture des modèles conçus par la marque jusqu’à présent. Cette réinvention des lignes n’est autre que la signature d’Olivier Stefani, directeur du design de Skoda depuis le 1er septembre 2017. Celui-ci, soutenu par ses équipes, planche sur le design de trois modèles attendu au cours des quatre prochaines années.

« À travers le concept Vision 7S, nous donnons un aperçu concret d'un futur modèle Skoda qui viendra compléter par le haut notre portefeuille de produits », commente Klaus Zellmer, P-DG de Skoda. Le SUV électrique – qui ne devrait donc pas être mis à la route avant 2026 dans une version de série – bénéficie donc d’une calandre très imposante, appelée Tech-Deck, où est inscrit en lettres le nom de la marque à la place du logo, ainsi que d’une signature lumineuse avant et arrière originale en forme de « T », dont la barre verticale se prolonge au centre de la calandre. À l'avant comme à l'arrière du véhicule, un pare-chocs composé de sept prises d’air rectangulaires (six noires et une rouge) vient se loger juste en dessus. Celui-ci est fabriqué à partir de pneus recyclés.

600 kilomètres d'autonomie

À l’intérieur de l’habitacle, à travers les deux portes antagonistes, ce qui interpelle au premier coup d’œil c’est le siège enfant – dos à la route – déposé sur une colonne centrale au niveau de la seconde rangée de sièges. Outre la dimension familiale de ce véhicule à 7 places, cette disposition permet aux autres passagers de bénéficier de six vrais fauteuils à l’apparence confortable. Devant le conducteur se dresse un volant ovale semblable au volant « Yoke » de Tesla et un écran tactile de 14,6 pouces dont la particularité est d’être rotatif.

Pour l’heure, la fiche technique n’a pas encore été détaillée par Skoda. Les seules informations concernent l’intégration d’une batterie de 89 kWh qui favoriserait une autonomie électrique de plus de 600 kilomètres au véhicule, une puissance de charge de 200 kW et l’utilisation d’une plateforme modulaire MEB du groupe Volkswagen.

Un double investissement financier

Skoda va investir 5,6 milliards d'euros supplémentaires dans l'électromobilité et 700 millions d'euros dans la digitalisation au cours des cinq prochaines années. La part du tout électrique dans les ventes de véhicules en Europe devrait se situer entre 50 et 70 % à horizon 2030.

Nous vous recommandons

Nissan Sunderland s’électrifie

Nissan Sunderland s’électrifie

L’usine Nissan de Sunderland (Grande-Bretagne) vient d’intégrer l’assemblage des motorisations e-Power et Hybrid. Une étape importante pour cette usine, appelée à abriter un écosystème électrique complet dans le cadre du projet...

26/09/2022 | UsineVéhicule électrifié
Alpine annonce la création de l’Alpine R&D Lab

Alpine annonce la création de l’Alpine R&D Lab

Essai - Nissan Juke Hybrid : belle maturité

Essai - Nissan Juke Hybrid : belle maturité

Le groupe Volkswagen branche ses véhicules électriques sur le réseau du groupe Elia

Le groupe Volkswagen branche ses véhicules électriques sur le réseau du groupe Elia

Plus d'articles