Skoda part en conquête en 2017

Frédéric MARTY

Sujets relatifs :

Skoda part en conquête en 2017

Skoda part en conquête en 2017

La marque poursuit son plan GO 3000 en 2017 après une année 2016 positive. L’arrivée de deux nouveaux SUV devrait faciliter la conquête de nouveaux clients et accentuer un changement d’image entamé avec la nouvelle Superb.

L’année 2016 a été bonne pour Skoda. Malgré l’absence de réel SUV, la marque a amélioré ses ventes de 8,5 % pour atteindre 23 615 immatriculations. Une progression confirmée par des prises de commandes en hausse de 11 %, qui représentent 24 905 voitures. « Sur les 100 000 voitures supplémentaires vendues en France en 2016, près de 60 000 ont été des SUV », remarque Lahouari Bennaoum, directeur de Skoda France. « Nous n’en avons pas encore dans notre gamme mais nous avons pourtant progressé », ajoute-t-il. Une croissance sur les marchés du particulier et des entreprises qui a permis au réseau d’afficher une rentabilité de 1,15 % contre 0,9 % en 2015. Parmi ces partenaires, 119 sont aux nouveaux standards (90 %) et 35 possèdent un Fleet Center (30 en 2015). Le parc roulant en croissance a permis d’améliorer le nombre d’heures vendues en après-vente de 5 %, soit un total de 337 000 heures. Parmi les progressions figurent le vitrage, la vente d’accessoires (+ 12 %) et d’extensions de garantie (+ 80 % depuis octobre).

Belle année en perspective

Ces progressions devraient se confirmer en 2017 grâce à l’arrivée de la tablette dédiée aux conseillers clients. Un outil qui équipe 93 % du réseau et qui devrait monter en puissance. En matière de ventes VN, le début d’année sera marqué par la commercialisation de Kodiaq alors que le remplaçant du Yeti sera présenté à Francfort. Entre les deux, une nouvelle Octavia fera son apparition tandis que la Rapid Spaceback et la Citigo seront rajeunies. L’ensemble devrait permettre d’atteindre une part de marché de 1,35 %, soit 26 000 livraisons en 2017. Sur ce total, les flottes devraient progresser de 10 % grâce notamment à l’ouverture de 5 Fleet Center supplémentaires. Une croissance qui devrait toucher le réseau dans son ensemble puisque la marque vise les 148 points de vente en 2017 (140 actuellement) avant d’atteindre les 165 d’ici à 5 ans. Un maillage à améliorer autour des grandes métropoles et des villes moyennes. Les vendeurs ne sont pas oubliés dans ce développement avec le recrutement de 30 professionnels pour atteindre 225 vendeurs VN. Après une année 2016 de consolidation, « 2017 sera placée sous le signe de la conquête », souligne Lahouari Bennaoum avec enthousiasme.

Nous vous recommandons

Les astuces pour bien nettoyer son pare-brise

Publi-redactionnel

Les astuces pour bien nettoyer son pare-brise

Pour votre sécurité, n’oubliez pas de nettoyer votre pare-brise. Un geste à répéter régulièrement, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. De cette manière, vous disposez d’une visibilité optimale, mais n’oubliez...

06/02/2023 |
Après son service de voituriers, Ector veut se développer dans le convoyage

Après son service de voituriers, Ector veut se développer dans le convoyage

Le premier smart corner de France ouvre ses portes à Amiens

Vu sur les réseaux sociaux

Le premier smart corner de France ouvre ses portes à Amiens

ZFE et vignette Crit'Air : attention aux arnaques !

ZFE et vignette Crit'Air : attention aux arnaques !

Plus d'articles