Smart France est sur le point de changer son schéma de distribution

Yelen BONHOMME-ALLARD

Sujets relatifs :

, ,
Smart France est sur le point de changer son schéma de distribution

Smart France est sur le point de changer son schéma de distribution

La marque met le cap sur la vente directe via le digital afin de s’assurer un avenir durable au sein de l’industrie automobile. Les concessionnaires seront remplacés par un réseau d’agents qui seront nommés d’ici au début de l’année 2022.

Smart marque un virage envisagé, voire déjà adopté par certains constructeurs. Il faut dire que cette nouvelle organisation lui est essentielle pour s’assurer un avenir durable. Smart, filiale du groupe Daimler, mais dont le capital est principalement détenu par le chinois Geely, a décidé de ne plus commercialiser ses véhicules via un réseau de distribution classique, mais par un réseau d’agents qui seront désignés par la division française. Beaucoup moins nombreux que les concessionnaires actuels, ces agents ne seront plus motivés par une prestation commerciale lors de la vente du véhicule. Le prix de vente sera donc directement fixé par Smart France, favorisant ainsi une transparence vis-à-vis du client et une homogénéité de la grille tarifaire sur le territoire national.

Pour autant, Smart n’envisage ni de tourner définitivement le dos à ses distributeurs, ni de recruter ailleurs, mais va au contraire s’appuyer exclusivement sur le réseau de Mercedes-Benz déjà existant. « Nous avons un réseau existant professionnel, qui couvre les besoins en termes de maillage du territoire. Bien évidemment, nous allons nous appuyer sur ce réseau, ce qui nous permettra de limiter le nombre de point de vente dans le but de limiter les frais de fonctionnement des agents et leur assurer une rentabilité. C’était très important que notre nouveau business model soit durable pour Smart, mais aussi pour les agents », détaille Cyril Bravard, président de Smart Automobile France. Les agents retenus officieront dans des corners où il sera possible pour les clients d’essayer les véhicules et obtenir un accompagnement personnalisé. En parallèle, la Smart Fortwo sera toujours distribuée par Mercedes-Benz France dans les showrooms actuels.

Un repositionnement produit engagé

Pour incarner ce renouveau, Smart a choisi la commercialisation de son Concept #1 comme premier modèle de la gamme à pouvoir bénéficier d’un parcours soit entièrement digital, soit par le biais d’un agent. En dévoilant ce concept-car full électrique au salon de Munich 2021, Smart marque une rupture avec le marché des microcitadines vers le marché du segment B. La version de série de ce SUV compact, d’une longueur de 4,29 mètres, préfigure la nouvelle génération de la gamme Smart. « Ce n’est que le début. Nous avons une vraie ambition de développer une gamme et non plus seulement une voiture. En revanche, même si la gamme grossit, ce qui ne change pas c’est l’ADN de la marque, le côté très urbain de la voiture, le design avant-gardiste et la technologie électrique », ajoute le dirigeant. Ce premier SUV de série sera officiellement présenté au second semestre 2022 pour une commercialisation en 2023. Sa fabrication sera assumée de façon équitable par la coentreprise fondée entre Daimler et Geely. Si le premier assurera l’intégralité du design de la voiture (intérieur, extérieur et interface), le second sera changé de confectionner la technologie électrique (batterie et recharge), mais aussi de produire le modèle en Chine.

Nous vous recommandons

Abonnement automobile : Citroën devient la première marque de Stellantis à se lancer

Abonnement automobile : Citroën devient la première marque de Stellantis à se lancer

Nouvelle manière de « consommer de la mobilité », l'abonnement automobile débarque parmi les offres du constructeur français Citroën. Une proposition à laquelle sont éligibles trois modèles de la gamme avec une variété...

Volkswagen domine le marché de l'électrique en Europe au mois d'octobre

Volkswagen domine le marché de l'électrique en Europe au mois d'octobre

Nissan réaffirme ses liens avec son réseau de distribution en France

Nissan réaffirme ses liens avec son réseau de distribution en France

TotalEnergies et Air Liquide s’associent sur l’hydrogène

TotalEnergies et Air Liquide s’associent sur l’hydrogène

Plus d'articles