Smart quitte la Moselle pour s'installer en Chine

Yelen BONHOMME-ALLARD
Smart quitte la Moselle pour s'installer en Chine

Smart quitte la Moselle pour s'installer en Chine

Les accords de la joint-venture devraient être finalisés d’ici à la fin de l’année 2019. Les conditions financières n’ont pas été divulguées.

Le groupe allemand Daimler AG et le groupe chinois Zhejiang Geely Holding (Geely Holding) viennent d’annoncer la création d’une entreprise commune afin de poursuivre à l’international le déploiement de Smart, spécialiste de petits véhicules urbains. La nouvelle joint-venture sera détenue à parts égales par les deux entités, de sorte que le conseil d’administration se composera de six dirigeants représentant de façon identique les deux parties.

Avec cet accord, les deux groupes ont la volonté de renouveler la gamme Smart avec une nouvelle génération de modèles entièrement électriques. Smart profitera ainsi de l’expertise des deux groupes dans la fabrication, l’ingénierie et la conception de ses modèles. Daimler et Geely ont d’ailleurs convenu que cette ultime mission incombera au département de design de Mercedes-Benz Monde, en coopération avec le département d’ingénierie de Geely Monde. La production, elle, sera réalisée au sein d’une usine chinoise, pour une commercialisation prévue à partir de 2022. « Dans le cadre du programme de développement de véhicules, le portefeuille de produits smart devrait également être étendu au segment B en pleine croissance actuellement », précisent également les deux groupes dans un communiqué commun.

Une gamme actuelle toujours d’actualité

« Nous allons conjointement concevoir et développer la prochaine génération de voitures électriques smart combinant à la fois une production de haute qualité et des normes de sécurité pour la vente en Chine et dans le monde, explique Dieter Zetsche, président du conseil d’administration de Daimler AG et patron de la direction de Mercedes-Benz Cars. Séparément, Mercedes-Benz produira un véhicule électrique compact à l’usine de Hambach, en maintenant des emplois avec un accroissement des investissements sur place ».

De fait, en attendant le lancement des nouveaux modèles, Daimler continuera de produire l’actuelle génération de véhicules Smart (Smart EQ fortwo) dans son usine située à Hambach en Moselle, et à Novo Mesto en Slovénie (Smart EQ forfour). En parallèle, l’usine française consacrera sa production aux véhicules Mercedes-Benz et fabriquera à l’avenir un véhicule électrique compact Mercedes-Benz sous le nouveau label produit et technologie EQ. Le constructeur allemand investit actuellement 500 millions d’euros dans l’usine d’Hambach et bénéficiera de l’expertise du personnel de Smart.

Nous vous recommandons

Autopromotec attend plus de 1 300 exposants

Autopromotec attend plus de 1 300 exposants

Le salon professionnel de l’après-vente Autopromotec se tient du 25 au 28 mai à Bologne, en Italie. Plus de 1 300 exposants seront présents sur plus de 141 000 m².Avec plus de 1 300 entreprises présentes sur quelque 141 000 m²,...

24/05/2022 | Salon automobileAutopromotec
Drive to Zero : les professionnels de la mobilité décarbonée ont rendez-vous au Grand Palais Éphémère les 6, 7 et 8 avril 2023

Drive to Zero : les professionnels de la mobilité décarbonée ont rendez-vous au Grand Palais Éphémère les 6, 7 et 8 avril 2023

#CONNECT distribution 2022 : rendez-vous à La Baule les 8 et 9 novembre 2022

#CONNECT distribution 2022 : rendez-vous à La Baule les 8 et 9 novembre 2022

Le spécialiste de l’hydrogène Lhyfe a réussi son entrée en Bourse

Le spécialiste de l’hydrogène Lhyfe a réussi son entrée en Bourse

Plus d'articles