Smoove et Zoov présentent leur vélo électrique Fusion

Clotilde Gaillard
Smoove et Zoov présentent leur vélo électrique Fusion

Smoove et Zoov présentent leur vélo électrique Fusion

Les deux start-up françaises annoncent la naissance du premier vélo électrique né de leur rapprochement. Baptisé Fusion et conçu pour le libre-service et la location longue durée connectée, il entend offrir un accès à la mobilité active pour tous les territoires.

En avril dernier, le groupe Mobivia révélait l’alliance entre Smoove et Zoov, en vue de développer des offres de vélos électriques en libre-service. Cinq mois plus tard, les deux opérateurs de mobilité tricolores, dont l’ambition est de former le leader européen du marché porteur, dévoilent leur premier vélo électrique connecté à destination des villes et des exploitants de l’Hexagone. Les premiers utilisateurs à pouvoir essayer le bien nommé Fusion seront les habitants de Bordeaux, où Zoov exploite une flotte de 500 vélos électriques en libre-service depuis 2019. Ils pourront en bénéficier avec une offre par abonnement dès cet automne puisque les préinscriptions s’avèrent d’ores et déjà ouvertes sur le site de Zoov.

Fusion : pensé pour faire massivement adopter le vélo en ville

Capable de délivrer une autonomie de 65 kilomètres et de se recharger sur une infrastructure légère« une seule borne accueille jusqu’à dix vélos accrochés les uns aux autres par des électroaimants », assure le tandem –, le vélo électrique Fusion peut être contrôlé via une application mobile. L’utilisateur peut ainsi localiser sa « monture », la verrouiller/dévérouiller, recevoir des alertes vol ou batterie faible ou encore suivre un itinéraire GPS intégré. L’offre inclut la mise à disposition d’un chargeur dans la journée, la maintenance avec réparation sous 24 heures directement sur site, et une garantie contre le vol. Enfin, un porte-bagages permettant d’accueillir un siège enfant offre aussi un confort supplémentaire sur les trajets domicile-travail notamment.

Prônant la mise en place de réseaux de vélos pour proposer aux citadins une alternative plus écologique et économique à la voiture, Smoove et Zoov affirment avec Fusion leur volonté d’un service de vélo « à la demande » interfacé avec les transports en commun de l’agglomération d’implantation « pour faciliter l’intermodalité ». De cette façon, « chaque ville peut offrir un service complet adressant tous les usages avec une même flotte de vélos. Cela génère des synergies opérationnelles fortes, de la gestion des réparations, des pièces détachées jusqu’aux ressources humaines, qui font drastiquement baisser le coût d’accès au service », complète Amira Haberah, directrice marketing et commerciale et co-fondatrice de Zoov.

Nous vous recommandons

Autogriff ouvre son capital à UI Investissement

Autogriff ouvre son capital à UI Investissement

Afin d'accélérer et de sécuriser son développement, le e-carrossier Autogriff annonce l’ouverture de son capital à UI Investissement, avec le soutien de Bpifrance et de quelques partenaires privés. Du même coup, il nourrit de...

Pascal Audebert va quitter Profil Plus

Pascal Audebert va quitter Profil Plus

Caocao Mobility intègre le Village Mobilité

Caocao Mobility intègre le Village Mobilité

Afflelou et Avineon retiennent Azfalte pour leur flotte de vélos de fonction

Afflelou et Avineon retiennent Azfalte pour leur flotte de vélos de fonction

Plus d'articles