SRA classe les véhicules selon leur coût de remise en état

Fabio CROCCO
SRA classe les véhicules selon leur coût de remise en état

La Renault Clio V reste un des modèles les plus coûteux à réparer de sa catégorie

SRA vient de publier le classement des véhicules et des marques les plus coûteux à réparer selon l’analyse des expertises réalisées en 2021. Tesla et Renault arrivent souvent en tête mais avec un taux d’accidentologie bien différent.

De manière inédite, SRA vient de publier sur sa page LinkedIn des graphes qui montrent le classement des marques et des modèles de véhicules les plus coûteux en termes de réparation carrosserie. Un palmarès qui a été établi à partir des expertises opérées sur l’ensemble de l’année 2021. Les graphes se basent sur une base 100 équivalent à la moyenne du segment des véhicules de moins de 6 ans avec les fréquences les plus élevées (pondérées à la représentativité de chaque modèle) pour les sinistres de collision (circulation et stationnement), hors vol, vandalisme, catastrophe naturelle et bris de glace.

Comme le montre les graphes ci-dessous, la Renault Clio V reste le véhicule le plus coûteux à remettre en état sur le segment B (+ 15,7 % de la moyenne du segment).

Sur le segment M1, c’est la Mercedes Classe A IV qui remporte la palme (+ 38,3 %). La première voiture française, la Renault Mégane IV, arrive en quatrième position (+ 4,8 %).

Sur le segment M2, Tesla Model 3 arrive en tête des coûts (+ 23,1 %). Renault Talisman prend la troisième position (+ 5,2 %).

Sur le segment H1, Tesla Model S arrive en tête des coûts (+ 40,9 %).

Sur le segment SUV-H2, Tesla Model X arrive en tête des coûts (+ 38,4 %).

Sur le segment SUV-B, Renault Captur phase II arrive en tête des coûts (+ 6,9 %).

Sur le segment SUV-M1, Hyndai Tuscon II arrive en tête des coûts (+ 13,2 %). La première française, Peugeot 3008 II se classe 4eme (+ 3,4 %).

Sur le segment SUV-M2, BMW X3 III arrive en tête des coûts (+ 29 %). La première française, Renault Koleos se classe douzième pour un coût de réparation moindre que la moyenne (- 2,6 %).

Sur le segment SUV-H1, Mercedes GLS Coupé arrive en tête des coûts (+ 47 %).

Ce palmarès des véhicules les plus coûteux à réparer est bien entendu à mettre en perspective avec leur part d’accidentologie. Si Tesla reste la seconde marque le plus coûteuse en réparation (+ 61,1 %), derrière Porsche (+ 131,9 %), elle ne représente que 0,3 % des expertises.

Renault, qui représente 20,1 % des expertises, affiche des coûts de réparation de son parc accidentés globalement de + 3,4 %. Avec 18 % des expertises, Peugeot reste dans la moyenne des coûts.

Nous vous recommandons

Goodyear promet un pneu sans air et durable pour 2030

Goodyear promet un pneu sans air et durable pour 2030

Goodyear progresse dans la mise au point d’un pneu sans air, promis pour 2030.Les pneumatiques n’échapperont pas aux évolutions technologiques de l’automobile et à la manière de consommer l’automobile. Les manufacturiers...

19/05/2022 | GoodyearPneumatique
Le Moove Lab by Mobilians Via ID dévoile ses finalistes 2022

Le Moove Lab by Mobilians Via ID dévoile ses finalistes 2022

Véhicule électrique : les premiers enseignements que tire Opteven de leur utilisation

Véhicule électrique : les premiers enseignements que tire Opteven de leur utilisation

 Dinitrol noue un partenariat avec iD Rechange

Dinitrol noue un partenariat avec iD Rechange

Plus d'articles