SsangYong sort de sa procédure de redressement

Frédéric MARTY
SsangYong sort de sa procédure de redressement

SsangYong mise sur le SUV Torres pour repartir sur des bases saines.

© SsangYong

SsangYong repart sur des bases financières plus saines après son acquisition par le groupe KG. Le repreneur a remboursé la dette du constructeur et souhaite propulser la marque vers un avenir meilleur.

SsangYong Motor entame un nouveau chapitre de son histoire après être passé à un souffle de la disparition. Son nouveau propriétaire, le groupe KG, a apporté les fonds nécessaires à sa sortie de procédure de redressement, après 18 mois d’incertitudes et de rebondissements. Le 11 novembre dernier, SsangYong Motor Company a annoncé avoir remboursé sa dette résiduelle grâce à des fonds issus de son acquisition par le conglomérat coréen KG. Le repreneur a effectué un deuxième versement au mois d’octobre pour rembourser les créances prioritaires dans le cadre de son plan de financement prévisionnel. Une nouvelle phase débute aujourd’hui avec un retour à une activité normale, menée par un nouveau comité de direction. La première étape a eu lieu en juillet dernier, avec la signature d’une charte tripartite, entre le groupe KG, la direction de SsangYong et ses salariés.

En route vers l’électrification

Le plan de croissance de SsangYong Motor repose sur une électrification de ses futurs véhicules. Cette évolution technologique devrait être financée par un nouvel investissement du groupe KG. En attendant, le quotidien est assuré par le nouveau SUV Torres, lancé récemment en Corée du Sud. Ce dernier aurait reçu un bon accueil. Conçu pour les marchés internationaux, il devrait soutenir la marque jusqu’à l’arrivée d’autres voitures. Le premier véhicule électrique de nouvelle génération devrait être commercialisé l’année prochaine, sous le nom U100. La direction du constructeur n’oublie pas les mois difficiles, tout en mettant le cap sur un avenir meilleur. « Nous tenons à remercier tout particulièrement nos clients pour leur fidélité et leur patience. Notre entreprise, profondément repensée et transformée, entend bien leur faire part de sa reconnaissance en leur offrant un service client optimal ». Un paramètre qui devrait être capital pour l’avenir, tout comme la pertinence du plan produit.

Nous vous recommandons

Jean-Philippe Salar devient le directeur du design de Mobilize

Nomination

Jean-Philippe Salar devient le directeur du design de Mobilize

Le 1er janvier 2023, Jean-Philippe Salar succédera à Patrick Lecharpy au poste de directeur du design de Mobilize. Après trente années passées au sein du groupe automobile, celui-ci a pris la décision de prendre sa retraite.Mobilize...

Toyota vise la neutralité carbone avant 2040

Toyota vise la neutralité carbone avant 2040

Nominations en haut lieu chez Hyundai Motor Group

Nomination

Nominations en haut lieu chez Hyundai Motor Group

Jeep ouvre les commandes de l'Avenger, son premier véhicule 100 % électrique

Jeep ouvre les commandes de l'Avenger, son premier véhicule 100 % électrique

Plus d'articles