SsangYong tire le bilan de 2015

Alice THUOT

Sujets relatifs :

SsangYong tire le bilan de 2015

SsangYong tire le bilan de 2015

Le constructeur sud-coréen n’a finalement pas atteint son objectif de vente en 2015 mais reste confiant en l’avenir grâce à de belles perspectives de croissance en Europe.

En 2015, SsangYong affichait clairement son intention de doubler ses ventes. Loin de cet ambitieux objectif, la progression des commercialisations de la marque s’est finalement limitée à 3,3 %, soit près de 145 000 véhicules vendus, dont 45 100 à l’export. Le Tivoli, modèle phare de la marque, a représenté près de 45 % des ventes globales, soit 63 693 unités écoulées.

Une contre-performance expliquée par le brutal ralentissement d’importants marchés, à l’image de la Russie, de la Chine, ou encore de l’Amérique latine. Ainsi, les difficultés rencontrées sur ces marchés auraient engendré une diminution du volume global estimé à près de 45 000 véhicules pour la marque.

Mais le tableau n’est pas si noir : en France, SsangYong a conclu l’année sur une croissance de 84,9 % dont 64,31 % d’immatriculations à particulier. Sur le marché des véhicules légers (véhicules particuliers + véhicules utilitaires légers) la marque sud-coréenne affiche une hausse de 70,3 % contre 5,9 % pour le marché global. Le nouveau Tivoli, mais aussi le renouvellement progressif de la gamme avec la nouvelle motorisation Euro 6 2.2l dont sont désormais dotés le Korando et le Rodius, expliquent notamment ces chiffres de ventes.

L’Europe marché moteur en 2016

Au niveau mondial, la marque reste optimiste pour 2016, notamment grâce à la commercialisation sur une année pleine de son Tivoli, produit phare. Pour rappel, le SUV a représenté près de 45 % des ventes globales, soit 63 693 unités écoulées en 2015.
L’Europe devrait plus particulièrement jouer le rôle de marché moteur avec des nouveautés de l’année et des enrichissements de gamme tournés vers le Vieux Continent. L’année 2016 sera marquée par le lancement de la version longue du Tivoli, présentée au salon de Genève, mais aussi par l’introduction du Rexton, puis de l’Actyon sports Pick-up 2.2 l Euro 6. À noter que la marque a également confirmé sa présence au Mondial de l’automobile de Paris.

Nous vous recommandons

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir plus de 2,3 milliards d'euros dans une coentreprise pour la construction d'une usine de production de batteries pour véhicules électriques à Kokomo dans l’Indiana,aux États-Unis. Cette annonce...

Autopromotec attend plus de 1 300 exposants

Autopromotec attend plus de 1 300 exposants

Drive to Zero : les professionnels de la mobilité décarbonée ont rendez-vous au Grand Palais Éphémère les 6, 7 et 8 avril 2023

Drive to Zero : les professionnels de la mobilité décarbonée ont rendez-vous au Grand Palais Éphémère les 6, 7 et 8 avril 2023

#CONNECT distribution 2022 : rendez-vous à La Baule les 8 et 9 novembre 2022

#CONNECT distribution 2022 : rendez-vous à La Baule les 8 et 9 novembre 2022

Plus d'articles