Stampyt passe à l’abonnement

Frédéric MARTY
Stampyt passe à l’abonnement

Stampyt lance Stampyt Suite, une formule d'abonnement illimité et sans engagement.

© Stampyt

Stampyt revoit totalement son modèle de commercialisation avec le lancement de Stampyt Suite, une formule d’abonnement illimité et sans engagement.

Stampyt fait évoluer son offre en introduisant un nouveau modèle de commercialisation de toutes ses solutions. Baptisée Stampyt Suite, cette offre prend la forme d’un abonnement illimité et sans engagement, à l’image d’un abonnement téléphonique. Pour mettre en place cette nouvelle proposition, Stampyt a regroupé tous ses services dans un seul système d’exploitation. L’élargissement des domaines d’activités de la firme est notamment à l’origine de ce changement, puisque Stampyt a aujourd’hui dépassé l’univers du VO pour s’attaquer au VN, à l’après-vente au développement de la performance commerciale dans son ensemble. La société, récemment entrée au sein du groupe Imaweb, s’est inspirée de suites comme Google Workspace ou Zoho One, qui proposent plusieurs applications connectées orientées vers les divers besoins des entreprises.

Un objectif de simplicité

Cette nouvelle construction permet donc à la firme de lancer son nouveau mode de commercialisation. Une formule conçue pour être la plus simple possible. « Proposer un modèle d’abonnement aussi simple que nos solutions était une obsession de toute l’équipe ces derniers mois », souligne ainsi Alexandre Launay, CEO de Stampyt. Tous les services sont donc compris dans un abonnement sans engagement, dont les tarifs sont disponibles en ligne. Le seul facteur de référence est le contrat VN du distributeur, qui définit la taille de la concession. Toutes les souscriptions peuvent se faire directement par Internet, toujours dans le but de faciliter l’utilisation des outils. À l’occasion de cette nouvelle formule, Stampyt lance un nouveau service lié aux problématiques de stocks.

Mécaniser le rachat VO

L’évolution du marché a poussé les équipes de Stampyt à développer un nouvel outil de rachat de véhicules d’occasion. Il s’agit de mécaniser les offres de rachat de véhicules auprès des particuliers qui déposent une annonce en ligne. « C’est la pénurie récente des stocks de véhicules qui nous a poussé à créer rapidement des briques technologiques qui répondent à ce besoin de sourcing. C’est le besoin qui crée le produit », explique Alexandre Launay. Toujours dans cette logique, la nouvelle suite de Stampyt est ouverte à tous les autres partenaires des distributeurs. « Le mode d’ouverture doit devenir le référentiel de l’automobile, tous les services doivent apprendre à communiquer. Concurrents ou non, c’est l’usage du client final qui doit guider ces intégrations », poursuit Alexandre Launay. Déjà ouverte à plusieurs partenaires, cette suite devrait en accueillir de nouveaux d’ici peu de temps selon le dirigeant. Une évolution qui pourrait être un nouveau point de départ pour Stampyt.

Nous vous recommandons

Bons résultats 2021 pour Five Star déjà projeté sur 2022

Bons résultats 2021 pour Five Star déjà projeté sur 2022

Le réseau de carrosserie Five Star a encore étoffé son maillage territorial et compte désormais 540 adhérents, pour un chiffre d’affaires 2021 en progression de 7%. Grâce au déploiement de nouveaux accords, la croissance devrait...

Qui d’autre qu’un manager piloterait mieux ses collaborateurs dans l’action ?

Qui d’autre qu’un manager piloterait mieux ses collaborateurs dans l’action ?

Commandes ouvertes pour le nouveau Range Rover

Commandes ouvertes pour le nouveau Range Rover

Valeo annonce de bons résultats financiers préliminaires pour 2021

Valeo annonce de bons résultats financiers préliminaires pour 2021

Plus d'articles