Starexcel mute en société capitaliste

Fabio CROCCO

Sujets relatifs :

Dans la poursuite de sa stratégie de croissance amorcée depuis cinq ans, le groupement de distributeurs de pièces détachées Starexcel a pris un virage important avec le choix de passer du statut de coopérative à celui de société à actions simplifiées (SAS). L’équilibre financier ne suffit plus. Le besoin de plus de profit se fait sentir. Une décision motivée par un environnement de plus en plus concurrentiel, qui pousse à davantage de dynamique financière pour saisir la moindre opportunité de croissance. « Starexcel doit se tourner vers un schéma à plus forte rentabilité, qui lui permettra de soutenir, de renforcer et d’accélérer son développement » argumente Alain Landec, actuel président de la nouvelle SAS.
Dans cette nouvelle structure, approuvée par 94 % des adhérents, le capital est partagé entre la coopérative et un holding (qui devrait détenir 70 % des parts à terme), dans lequel les adhérents resteront majoritaires à hauteur de 60 % avec un droit de vote limité à 10 % chacun. Les distributeurs entrant dans le capital doivent verser leur excédent de gestion, établi à 1,5 million d’euros pour l’ensemble d’entre eux. Des actions gratuites leur seront données au moment de la signature. Au niveau du holding, la porte reste ouverte à des investisseurs externes dans la limite de 40 % des parts. Malgré ce changement de statut, Starexcel souhaite conserver la dynamique entrepreneuriale des adhérents, qui resteront tous des indépendants. Pas question de filialiser des distributeurs.
Le fonctionnement en SAS devrait entre autres permettre au groupement de mieux appréhender la menace du vieillissement de certains de ses adhérents (30 % des sites menacés par des départs en retraite – 20 % du CA de Starexcel) en renforçant sa capacité d’acquisition temporaire des établissements en fin d’activité. Avec plus de moyens, Starexcel ambitionne aussi de développer la notoriété et l’image de ses réseaux en communiquant davantage. Enfin, le fonctionnent en SAS devrait offrir à Alain Landec plus d’autonomie et de souplesse dans la prise de décisions, souvent pénalisée par l’attente de conduites collectives.

Starexcel en chiffres :

– CA 2007 du groupement : 166 millions d’euros
– CA 2007 des adhérents : 450 millions d’euros
– 150 collaborateurs
– 177 adhérents

Nous vous recommandons

Parts Holding Europe rejoint officiellement D'Ieteren Group

Parts Holding Europe rejoint officiellement D'Ieteren Group

Le groupe belge, qui détient notamment la marque Carglass, annonce la finalisation de l'acquisition du Groupe Parts Holding Europe (PHE).En février, Bain Capital LLC a annoncé être entré en négociations exclusives avec D'Ieteren Group...

Maserati lance un nouveau programme de garantie décennale

Maserati lance un nouveau programme de garantie décennale

La distribution de pièces de rechange affiche une belle croissance au 2ème trimestre

Etude

La distribution de pièces de rechange affiche une belle croissance au 2ème trimestre

Berner : nouveau testeur de faisceau électrique

Berner : nouveau testeur de faisceau électrique

Plus d'articles