Stellantis présente une solution hybride hydrogène sur les fourgons Jumpy et Expert

Christophe CARIGNANO
Stellantis présente une solution hybride hydrogène sur les fourgons Jumpy et Expert

Les fourgons à hydrogène de Stellantis entameront leurs premières livraisons fin 2021.

© Auto Infos

À l'occasion de la présentation de ses modèles électriques e-Partner et ë-Berlingo Van, Stellantis a annoncé la commercialisation, d'ici à la fin de l'année, d'une solution hybride hydrogène, avec une architecture Mid-Power, sur les deux fourgons Jumpy et Expert. 

Soucieux de conserver une avance sur les technologies à venir, les constructeurs Peugeot et Citroën ont présenté une solution Plug-in Fuel Cell qui équipera ses fourgons Expert et Jumpy d'ici à la fin de l'année. « L'hydrogène nous permettra d'aller chercher des clients différents pour des missions et des usages intermédiaires », rappelle-t-on chez Stellantis. Cela concerne les flottes importantes mais aussi les messageries. Rappelons qu’en dehors de la maîtrise de la technologie, le principal problème de l'hydrogène tient dans son nombre limité de stations de recharge. À ce jour, il en existe 28 en France contre une centaine en Allemagne.

Les fourgons sont transformés en Allemagne

À partir des carrosseries produites au sein de l'usine Stellantis d'Hordain, les fourgons Expert et Jumpy sont ensuite transformés à Rüsselsheim, en Allemagne. Cette solution hydrogène, baptisée Mid-Power, est le résultat des recherches menées avec Symbio, entreprise résultant d'une joint-venture  de Stellantis avec Faurecia et Michelin.

A lire : "Stellantis et LG Energy Solution vont bâtir une nouvelle gigafactory en Amérique du Nord"

Une solution hybride : hydrogène et batterie électrique

Cette solution hybride hydrogène comprend une pile à combustible à hydrogène de 45 kW, avec un réservoir d'hydrogène de 4,4 kg (700bars, sous le plancher), combiné à une batterie relativement petite de 10,5 kWh (tampon). Cette solution permet de diviser par deux la taille de la pile à combustible par rapport à une solution full hydrogène. Cette pile fournit une puissance de sortie relativement plate, tandis que la batterie électrique assume la tâche d'accélération/décélération.

Avec une autonomie de 400 kilomètres en hydrogène et 50 kilomètres au niveau de la batterie électrique, ces fourgons Plug-in Fuel Cell bénéficieront d'une double recharge : hydrogène et électrique pour la petite batterie.

Homologués en petite série, ces deux fourgons de Peugeot et Citroën seront commercialisés en France et en Allemagne à partir de la fin de l'année 2021. Il convient de préciser que l'hydrogène bénéficie d'aides supplémentaires de l'État, via l'Ademe en France notamment.



Nous vous recommandons

Volkswagen travaille sur le châssis du futur

Volkswagen travaille sur le châssis du futur

Volkswagen développe son expertise logiciel au cœur du développement des systèmes de châssis destinés à la conduite hautement automatisée. À l’avenir, les logiciels disposeront d’un nombre beaucoup plus important d’options...

Kia vise la neutralité carbone à l’horizon 2045

Kia vise la neutralité carbone à l’horizon 2045

Daimler a cédé l'ensemble de ses actions Renault

En bref

Daimler a cédé l'ensemble de ses actions Renault

Mitsubishi Motors encore une fois primé pour ses systèmes PHEV et S-AWC au Japon

En bref

Mitsubishi Motors encore une fois primé pour ses systèmes PHEV et S-AWC au Japon

Plus d'articles