Industrie automobile : Stellantis confirme la production des Peugeot e-308, e-308 SW et e-408 en France

Industrie automobile : Stellantis confirme la production des Peugeot e-308, e-308 SW et e-408 en France

Le patron de groupe franco-italo-américain a annoncé, lors du Mondial de l'Automobile, que les prochains véhicules électriques de la marque au lion seront produits en France.

© Peugeot

Depuis le Mondial de l'Automobile, Stellantis a confirmé que la production de ses prochains véhicules 100 % électriques sera bien localisée en France, au sein de l'usine historique de Sochaux. 

Le Mondial de l'Automobile est certes une « fête de l'automobile », comme aime à la rappeler Serge Gachot, le directeur de l'événement, mais c'est aussi et surtout un moment privilégié pour les différents constructeurs présents de présenter leur stratégie industrielle. Dans le cas des marques françaises, il s'agit aussi de rassurer politiques et syndicats quant à l'implication de l'entreprise dans l'économie du pays. Carlors Tavares, le directeur général de Stellantis a parfaitement illustré ce principe à l'occasion de la première journée du rendez-vous parisien.

Depuis le stand Peugeot, situé dans le hall 4 où l'on peut découvrir la nouvelle Peugeot 408, le patron de groupe franco-italo-américain a fait savoir que les prochains véhicules électriques de la marque au lion seront produits en France. « Notre engagement de neutralité carbone en 2038 bénéficie à la France où nous sommes et resterons sans conteste l’acteur de référence commercial et industriel avec 12 modèles électriques fabriqués par nos salariés dans nos 12 usines d’assemblage et de composants. En choisissant de produire les futures Peugeot e-308 [berline et break SW, ndlr] et e-408 dans notre site de Mulhouse, Stellantis confirme donner à chacun de ses sites industriels français un avenir pour "l’après thermique", grâce à une anticipation portée par la co-construction avec nos partenaires sociaux ».

De nouveaux produits pour Mulhouse mais aussi Sochaux et Rennes

Ainsi donc, les nouvelles Peugeot e-308, e-308 SW et e-408 – équipées de la nouvelle motorisation maison de 115 kW (156 ch) et d'une batterie de 54 kWh – seront produites aux côtés de leurs homologues hybrides rechargeables. Pour mémoire, c'est également à Mulhouse que sont fabriqués les DS 7 et Peugeot 508.

L'usine Stellantis de Sochaux accueillera quant à elle, dans un futur proche, « les versions 100 % électriques des futures Peugeot 5008 et 3008 qui feront de cette usine historique le site lanceur de la plateforme STLA Medium, sur laquelle seront fabriqués les véhicules de taille moyenne de Stellantis », est-il précisé.

Enfin, du côté de Rennes-La Janais, c'est une version là encore zéro émission du SUV compact C5 Aircross qui sera prochainement mise en production.

Nous vous recommandons

Voiture de l’Année 2023 : Peugeot et Renault restent en lice

Voiture de l’Année 2023 : Peugeot et Renault restent en lice

Les organisateurs du Prix de la Voiture de l’Année (Car of the year) ont dévoilé la liste des sept finalistes 2023. Peugeot, avec la 408, et Renault, avec le SUV Austral, peuvent toujours prétendre à la distinction suprême.Les...

Abonnement automobile : Citroën devient la première marque de Stellantis à se lancer

Abonnement automobile : Citroën devient la première marque de Stellantis à se lancer

Jaguar Land Rover se renforce pour accompagner sa mutation digitale

Jaguar Land Rover se renforce pour accompagner sa mutation digitale

Renault accélère la décarbonation de ses usines françaises avec Voltalia, Engie et Dalkia

Renault accélère la décarbonation de ses usines françaises avec Voltalia, Engie et Dalkia

Plus d'articles