Stellantis donne des indications sur le revival de Lancia

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Stellantis donne des indications sur le revival de Lancia

Opération revival pour Lancia qui jouera la carte de l'exclusivité.

© Lancia / Stellantis

Stellantis compte relancer la marque automobile Lancia sur le marché européen alors qu’elle ne survit plus qu’en Italie avec le modèle Ypsilon. Une nouvelle Ypsilon sera lancée en 2024 par quelque 100 points de vente déployés dans les grandes villes européennes et une plateforme de vente en ligne.

Dans le cadre du plan Dare forward 2030, Carlos Tavares a choisi de donner une nouvelle chance à la marque italienne Lancia qui avait petit à petit quitté le paysage automobile européen, ne demeurant commercialisée qu’en Italie via l’Ypsilon. Avec un certain succès soit dit en passant.

Avec un talentueux duo Jean-Pierre Ploué et Frédéric Duvernier à la baguette du design, c’est précisément une nouvelle Ypsilon qui marquera le retour de Lancia en Europe en 2024. Positionnée sur son créneau chic et urbain, cette nouvelle Ypsilon exploitera la plateforme eCMP du groupe aux côtés de la Peugeot 208 et de l’Opel Corsa. Elle figure dans le pôle premium européen de Stellantis avec DS Automobiles et Alfa Romeo en jouant la carte de l’élégance.

Lancia sera 100 % électrique dès 2026

Pour rayonner en Europe, elle s’appuiera sur quelque 100 points de vente, principalement dans les grandes villes. Sans surprise, le contrat d’agence sera privilégié et Stellantis compte aussi réaliser un important volume de ventes par le biais d’une plateforme en ligne. Dans un premier temps, Lancia proposera l’Ypsilon en version 100 % électrique et en version essence à hybridation légère. La marque ne lancera ensuite que des modèles électriques : un SUV du segment D, produit à Melfi, et qui pourrait reprendre la mythique appellation Aurelia, en 2026, et deux ans plus tard, en 2028, un modèle compact, qui pourrait reprendre le nom historique de Delta.

Luca Napolitano, qui dirige Lancia, donnera plus de précisions sur la stratégie de la marque d’ici à la fin de l’année 2022, mais précise déjà que les principaux pays cibles, outre l’Italie, sont l’Allemagne, la Belgique, l’Espagne, l’Autriche, la Suisse et la France.

Jean-Pierre Ploué et Luca Napolitano.

Nous vous recommandons

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir plus de 2,3 milliards d'euros dans une coentreprise pour la construction d'une usine de production de batteries pour véhicules électriques à Kokomo dans l’Indiana,aux États-Unis. Cette annonce...

Florian Huettl est le nouveau CEO d’Opel

Florian Huettl est le nouveau CEO d’Opel

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Essai - Audi A8 : grand huit !

Essai - Audi A8 : grand huit !

Plus d'articles