Stellantis DPCA dépasse les 100 000 ventes en Chine

Frédéric MARTY
Stellantis DPCA dépasse les 100 000 ventes en Chine

Stellantis a vendu 100 000 véhicules en Chine en 2021.

© Stellantis/DPCA

La coentreprise Dongfeng Peugeot Citroën Automobile (DPCA) a amélioré ses ventes en 2021 en Chine, en atteignant la barre des 100 000 véhicules. Un redémarrage dû notamment à la marque Jeep, qui pourrait bien s’imposer comme le fer de lance de Stellantis sur ce marché.

Stellantis a renoué avec la croissance en Chine en 2021 grâce à sa coentreprise avec Dongfeng Motor Corporation. L’entité Dongfeng Peugeot Citroën Automobile (DPCA) a écoulé 100 000 véhicules l’année dernière, soit deux fois plus qu’en 2020 mais un peu moins qu’en 2019. Ce retournement de situation est dû notamment à la marque Jeep, apportée par FCA lors de la création de Stellantis. Avant ce mariage, les ventes des marques du groupe PSA avaient connu une longue agonie en Chine. L’apport de FCA et surtout de la marque Jeep permet à cette coentreprise de reprendre le chemin de la croissance et « d’améliorer considérablement sa situation financière » selon le groupe. Un nouveau départ pour Stellantis, qui s’apprête à présenter le 1er mars prochain sa nouvelle stratégie globale en Chine. « Dès la création de Stellantis, nous avons analysé la situation en Chine avec nos partenaires et nous finalisons aujourd’hui nos plans pour ce marché stratégique, que nous considérons comme essentiel au vu de son potentiel encore inexploité » explique Grégoire Olivier, CEO de Stellantis en Chine.

Offensive en vue sur les pièces

L’année 2021 a également été une période de consolidation sur le secteur stratégique des pièces de rechange. Stellantis a regroupé les trois distributeurs rachetés en 2018 et 2019 au sein d’une seule entreprise. Cette dernière rassemble ainsi Shanghai JianXin, Shandong United Auto Parts (UAP) et Fujian Longstar. Ce nouvel acteur a réalisé un chiffre d’affaires de 176 millions d’euros en 2021 sur le marché chinois de la distribution indépendante de pièces de rechange. Un résultat qui place cette structure au quatrième rang de ce marché. Stellantis possède 53,5 % du capital de cette entreprise et devrait donc en faire son arme principale en Chine pour la vente de pièces de rechange multimarques. Un secteur qui sera également abordé le 1er mars prochain dans le cadre du plan stratégique global de Stellantis.

Nous vous recommandons

VivaTech 2022 : les start-up mobilité du Village by CA

VivaTech 2022 : les start-up mobilité du Village by CA

Le Village by CA, accélérateur de start-up qui accompagne les grands groupes et les ETI vers le futur de leurs industries, annonce sa présence à la sixième édition de VivaTech qui se tiendra du 15 au 18 juin 2022 à Paris. L’occasion...

WattAnyWhere veut mettre l’éthanol au service du véhicule électrique

WattAnyWhere veut mettre l’éthanol au service du véhicule électrique

Le réseau de bornes de recharge Métropolis lance une offre pour les flottes automobiles

Le réseau de bornes de recharge Métropolis lance une offre pour les flottes automobiles

ChangeNOW Summit 2022 : le groupe Renault présente le concept-car Scénic Vision

ChangeNOW Summit 2022 : le groupe Renault présente le concept-car Scénic Vision

Plus d'articles