Stellantis : l'autonomie des véhicules électriques de l'ex-groupe PSA progresse

Antonin Moriscot

Mis à jour le 20/12/2021 à 09h00

Stellantis : l'autonomie des véhicules électriques de l'ex-groupe PSA progresse

DS Automobiles annonce un gain de 7 % d'autonomie sur son SUV citadin.

© DS Automobiles / Astuce Productions

Les modèles électriques de l'ex-groupe PSA (Citroën, DS Automobiles, Opel/Vauxhall et Peugeot) voient leur rayon d'action progresser grâce à des efforts consentis par certains fournisseurs et équipementiers. Les gains annoncés sont de l'ordre de 8 %, soit jusqu'à 25 kilomètres gagnés. 

L'autonomie des véhicules électriques est une donnée scrutée par les acheteurs : qu'il s'agisse de particuliers comme de professionnels. Aussi, pour améliorer celle des modèles zéro émission badgés DS Automobiles ou Peugeot, le groupe Stellantis a fait le choix de ne pas toucher aux batteries en augmentant leur capacité mais d'améliorer certains éléments annexes.

Tous bâtis sur la plateforme eCMP, les Citroën ë-C4, DS 3 Crossback E-Tense, Opel Corsa-e et Mokka-e ainsi que les Peugeot e-208 et e-2008 reçoivent ainsi une nouvelle pompe à chaleur dotée d'un capteur d'hygrométrie installé en haut du pare-brise. « Les informations transmises par ce capteur permettent de piloter plus finement la recirculation d'air dans l'habitacle et in fine de préserver la quantité d'énergie contenue dans la batterie lors des phases de montée et de maintien de la température à l'intérieur du véhicule. L'efficacité de cette évolution se fait surtout ressentir lorsque les températures extérieures sont basses », est-il précisé.

Quels gains ?

Côté mécanique, un nouveau rapport de démultiplication du réducteur a été introduit afin d'optimiser l'autonomie « sur les roulages de types route et autoroute ». Enfin, de nouveaux pneumatiques Continental EcoContact font leur apparition sur les trois véhicules (16 pouces sur e-208, 17 pouces sur e-2008 et DS 3 Crossback). Classés A+, ces enveloppes offrent une moindre résistance au roulement.

Avec ces évolutions, DS Automobiles annonce un gain de 7 % d'autonomie sur son SUV citadin. Selon le cycle WLTP, le DS 3 Crossback E-Tense peut désormais parcourir jusqu'à 341 kilomètres avec une seule charge d'électricité. De son côté, Peugeot annonce que l'autonomie de la citadine e-208 progresse de 22 kilomètres pour atteindre désormais 362 kilomètres. Tandis que sur le SUV citadin e-2008, le gain mesuré est de 25 kilomètres portant son rayon d'action à 345 kilomètres. Du côté d'Opel, l'autonomie de la Corsa-e progresse, elle aussi de 7%, à 362 km tandis que celle du Mokka-e passe à 342 km.

Chez Citroën, les gains d'autonomie sont plus limités : 7 kilomètres selon le cycle WLTP portant ainsi l'autonomie de la compacte ë-C4 à 357 kilomètres.  « C'est surtout en usage réel que ë-C4 s'améliore avec une autonomie qui peut être accrue de près de 30 km selon les conditions d'utilisation. Ces évolutions apportent donc plus de polyvalence et de sérénité dans les trajets quotidiens et les longs déplacements », affirme encore le constructeur. 

Nous vous recommandons

Le Mercedes-Benz EQS SUV débarque en concessions

Le Mercedes-Benz EQS SUV débarque en concessions

Le grand SUV 100 % électrique du constructeur premium allemand est désormais disponible à la commande. Ses premières livraisons sont annoncées pour le mois de décembre.La gamme électrifiée EQ de Mercedes-Benz s’agrandit encore. Un...

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Citroën ë-C4 / Volkswagen ID.3 : compactes branchées

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Citroën ë-C4 / Volkswagen ID.3 : compactes branchées

Cupra élargit la gamme de motorisations de la Leon

Cupra élargit la gamme de motorisations de la Leon

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Hyundai Tucson PHEV / Volkswagen Tiguan e-Hybrid : une question de priorités

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Hyundai Tucson PHEV / Volkswagen Tiguan e-Hybrid : une question de priorités

Plus d'articles