Stellantis précise le calendrier de ses futurs contrats de distribution

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Stellantis précise le calendrier de ses futurs contrats de distribution

Stellantis annonce la première phase de mise en place de son nouveau contrat de distribution en Europe à partir de mi-2023.

© DR

Alors que les futurs contrats d’agent sont encore une source de tensions avec ses réseaux en Europe, Stellantis estime avoir laissé le temps de la concertation. Le groupe annonce le déploiement pilote de ces nouveaux liens contractuels en Autriche, en Belgique, au Luxembourg et aux Pays-Bas, à partir de juillet 2023.

« Le nouveau modèle Retailer sera mis en œuvre à partir de la mi-2023, en commençant par trois pays (Autriche, Belux, Pays-Bas) et sera progressivement étendu à tous les pays européens après la première phase pilote », annonce Stellantis par voie de communiqué.

Le groupe estime ce changement nécessaire pour accompagner l’électrification des ventes (100 % des ventes en 100 % électriques en 2030 et des lancements de nouveaux modèles uniquement électriques à partir de 2026 en Europe) et améliorer la satisfaction des clients, une pierre angulaire du plan stratégique Dare Forward 2030 présenté par Carlos Tavares.

Optimisation des coûts de distribution en vue

« La vision de Stellantis est de promouvoir un modèle de distribution durable et que toutes les parties prenantes impliquées bénéficient de ces changements », déclare Uwe Hochgeschurtz, chief operating officer de la zone « Enlarged Europe » chez Stellantis. Et de poursuivre : « Les clients pourront bénéficier d’une approche multimarque et multicanal avec une gamme de services plus large. Les concessionnaires disposeront d’un nouveau modèle commercial efficace pour tirer parti du portefeuille de 14 marques de Stellantis, créer des synergies, optimiser les coûts de distribution et offrir des solutions de mobilité durable supplémentaires. Nos partenaires jouent un rôle très important en étant les représentants de nos marques sur le terrain ».

Stellantis promet une rentabilité a minima équivalente à ses concessionnaires

Avec ce nouveau modèle de distribution, un contrat d’agence qui soulève des débats houleux depuis plusieurs mois déjà, Stellantis assure à ses partenaires concessionnaires que la rentabilité sera équivalente, voire supérieure, à celle dégagée avec les anciens contrats de distribution sélective. Le groupe estime aussi avoir donné sa pleine place à la concertation, soulignant que le dialogue a été initié en 2021 via 50 groupes de travail réunissant 200 distributeurs de 10 pays différents. Et donne le top départ de la mise en place de ses contrats pour mi-2023 en désignant trois pays pilotes (Autriche, Belux et Pays-Bas). Des marchés qui n’ont pas été choisis au hasard et qui n’ont pas grand-chose à voir avec les principaux marchés du G5, France en tête.

Nous vous recommandons

Le groupe Gemy compte reprendre des sites Citroën et DS au groupe Colbert

Le groupe Gemy compte reprendre des sites Citroën et DS au groupe Colbert

Le groupe Gemy Automobiles s'est porté candidat pour reprendre des sites Citroën et DS appartenant au groupe Colbert. Avec ces acquisitions, l'opérateur lavallois entend se renforcer en Bretagne où il officie déjà avec les marques des...

Le groupe Maggi distribue les vélos électriques Michael Blast

Le groupe Maggi distribue les vélos électriques Michael Blast

Lamborghini ouvre un showroom renouvelé à Prague

Lamborghini ouvre un showroom renouvelé à Prague

Le groupe Dubreuil veut racheter onze concessions Stellantis du groupe Michel

Le groupe Dubreuil veut racheter onze concessions Stellantis du groupe Michel

Plus d'articles