Stellantis prend la main sur sa coentreprise avec GAC en Chine

Frédéric MARTY
Stellantis prend la main sur sa coentreprise avec GAC en Chine

Stellantis prend la main sur sa coentreprise avec GAC pour développer la marque Jeep en Chine.

© Jeep/Stellantis

Stellantis vient d’annoncer la prise de contrôle de sa coentreprise avec GAC en Chine, afin de préparer la rationalisation de ses activités dans le pays. Une stratégie qui sera annoncée le 1er mars et qui devrait passer par la marque Jeep.

Stellantis vient d’annoncer qu’il prenait la main sur sa coentreprise en Chine avec GAC (Guangzhou Automobile Group Co). Le constructeur passe de 50 % à 75 % du capital de GAC-Stellantis. Une augmentation rendue possible grâce au changement de législation depuis le 1er janvier dernier. Cette dernière permet dorénavant au partenaire étranger de dépasser les 50 % au sein des coentreprises locales. Cette prise de contrôle est la première étape d’une rationalisation des activités de Stellantis en Chine. Cette stratégie sera annoncée le 1er mars prochain par Carlos Tavares, dans le cadre d’un plan global.

S’appuyer sur la notoriété de Jeep

Sans révéler son plan, le constructeur avait déjà signalé en septembre dernier son intention de « créer une organisation opérationnelle simplifiée « Stellantis Jeep » pour développer la marque en Chine ». Un développement qui s’appuie sur la notoriété de Jeep dans le pays et sur l’usine de Changsha, qui s’apprête à lancer la production du Compass. Cependant, l’implication de Stellantis en Chine ne s’arrête pas à cette coentreprise. Il sera donc intéressant de voir quelles marques du groupe seront privilégiées sur le marché chinois.

Nous vous recommandons

Les astuces pour bien nettoyer son pare-brise

Publi-redactionnel

Les astuces pour bien nettoyer son pare-brise

Pour votre sécurité, n’oubliez pas de nettoyer votre pare-brise. Un geste à répéter régulièrement, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. De cette manière, vous disposez d’une visibilité optimale, mais n’oubliez...

06/02/2023 |
Après son service de voituriers, Ector veut se développer dans le convoyage

Après son service de voituriers, Ector veut se développer dans le convoyage

Le premier smart corner de France ouvre ses portes à Amiens

Vu sur les réseaux sociaux

Le premier smart corner de France ouvre ses portes à Amiens

ZFE et vignette Crit'Air : attention aux arnaques !

ZFE et vignette Crit'Air : attention aux arnaques !

Plus d'articles