Stellantis prépare sa captive financière américaine avec l'achat de First Investors

Frédéric MARTY

Sujets relatifs :

, ,
Stellantis prépare sa captive financière américaine avec l'achat de First Investors

Stellantis prépare sa captive financière américaine avec l'achat de First Investors

Stellantis vient d’annoncer l’acquisition de F1 Holdings Corp, société mère de l’organisme de financement américain First Investors Financial Services Group. Le constructeur prépare ainsi le déploiement de sa propre captive sur le sol américain.

Stellantis poursuit sa stratégie de développement international avec l’acquisition de F1 Holdings Corp. Maison mère de l’organisme de financement First Investors Financial Services Group, cette dernière entre dans l’univers Stellantis pour un montant de 285 millions de dollars. « Cette transaction marque une étape importante dans la stratégie de financement des ventes de Stellantis sur le marché américain. First Investor possède une plateforme opérationnelle et financière exceptionnelle, soutenue par une équipe de direction solide avec une grande expérience dans le domaine du financement automobile », explique Carlos Tavares, directeur général de Stellantis. Et d’ajouter : « La propriété directe d’une compagnie financière aux États-Unis est une opportunité unique qui permettra à Stellantis de proposer à ses clients et concessionnaires une offre complète de solutions de financement, avec notamment des crédits à la consommation, des contrats de location et des financements de stocks à court et moyen terme » .

Rentabilité et fidélisation

Jusqu’à présent, Stellantis était le seul constructeur majeur qui ne possédait pas de captive financière. Cette acquisition permettra de créer une captive aux services complets. Dans le contexte actuel, proposer des produits fidélisants est devenu indispensable. Source de rentabilité importante pour un constructeur et son réseau, le financement joue aussi un rôle majeur dans le développement des offres locatives. Le futur établissement travaillera sur le sol américain pour les marques Alfa Romeo, Chrysler, Dodge, Fiat, Jeep et Ram. Cette transaction devrait être finalisée d’ici à la fin de l’année 2021, sous réserve de l’approbation des autorités réglementaires.

Nous vous recommandons

FMMC : TotalEnergies promeut la mobilité électrique

FMMC : TotalEnergies promeut la mobilité électrique

En partenariat avec votre Fleet & Mobility Managers Club, TotalEnergies a organisé un atelier avec des gestionnaires de parc sur la station HPC de dernière génération de Limours-Janvry. L’occasion d’appréhender concrètement...

BMW se prépare à une interdiction anticipée des moteurs thermiques

BMW se prépare à une interdiction anticipée des moteurs thermiques

Stand 14 s’offre un nouvel écrin pour ses 40 ans

Reportage

Stand 14 s’offre un nouvel écrin pour ses 40 ans

Auto1 déploie une nouvelle fonctionnalité pour faciliter les ventes de VO à marchands

Auto1 déploie une nouvelle fonctionnalité pour faciliter les ventes de VO à marchands

Plus d'articles