Stellantis : quel calendrier pour l'électrification complète de l'ensemble des marques ?

Antonin Moriscot
Stellantis : quel calendrier pour l'électrification complète de l'ensemble des marques ?

Les 14 marques automobiles de Stellantis deviendront 100 % électriques dans un avenir très proche. (image d'illustration)

© Stellantis (Capture d'écran A&E)

Carlos Tavares l'a encore réaffirmé. À l'horizon 2030, les marques automobiles des ex-groupes PSA et FCA, constituant Stellantis, auront mené à bien leur transition énergétique et seuls des véhicules électriques à batteries (BEV) seront commercialisés en Europe. Le calendrier de l'opération en détails. 

« Nous préparons les conditions pour atteindre 100 % de BEV [véhicules électriques à batteries, ndlr] vendus en Europe et 50 % aux États-Unis à l'horizon 2030. Nous prévoyons d'avoir 75 modèles électriques [dont 25 spécifiques au marché américain] et d'en vendre 5 millions chaque année dans le monde à l'horizon 2030 », a indiqué le 1er mars dernier Carlos Tavares, le directeur général de Stellantis lors de la présentation du nouveau plan stratégique « Dare Forward 2030 ».

Pour atteindre cet ambitieux objectif, la recette est simple : il faut peu à peu se détacher des motorisations essence et Diesel et considérer les offres hybrides rechargeables déjà disponibles dans - presque - toutes les gammes du groupe comme un outil de transition vers un avenir zéro émission.

Les marques européennes condamnées à renoncer au thermique 

« Chez Stellantis, l'électrification ne prend pas la forme d'un plan universel qui s'appliquerait sans distinction. Chacune des 14 marques iconiques du groupe est mobilisée pour proposer la meilleure offre 100 % électrique », détaillaient encore les dirigeants de l'entreprise franco-italo-américaine à l'été 2021 dans le cadre de son événement Stellantis EV Day. Une grand'messe qui a permis de présenter la nouvelle orientation stratégique de chacun des constructeurs, résumée en une nouvelle signature de marque (voir plus bas).

Afin de ne pas être pris au dépourvu par les futures décisions européennes visant à interdire - la commercialisation de véhicules dotés de moteurs thermiques en 2035 - comme le promet le paquet climat "Fit for 55" - ce sont naturellement les marques nées sur le Vieux-Continent qui vont basculer en premier vers un catalogue 100 % électrique. Mais toutes ne le feront pas en même temps. La transformation des constructeurs constituant le large portefeuille Stellantis en labels zéro émission s'étalera sur une période allant de 2024 à 2030.

Abarth : 2024

« Heating up people, but not the planet » (Réchauffer les personnes, mais pas la planète)

Émanation sportive de Fiat, le préparateur italien Abarth - devenu marque à part entière sous l'impulsion de Luca de Meo - devrait ouvrir un nouveau chapitre de sa courte histoire dès 2024. Ayant conscience que le silence d'un véhicule électrique peut perturber les clients amateurs de mécaniques rugissantes, la marque travaille actuellement au design sonore de ses futures productions.

DS Automobiles : 2024

« The art of travel magnified » (L'art du voyage magnifié)

Branche premium de l'ex-groupe PSA, la jeune marque DS Automobiles - forte de son expérience en Formula E - prendra également le virage du 100 % électrique en 2024. À cette échéance, la compacte DS 4 électrique viendra notamment épauler le SUV citadin DS 3 Crossback E-Tense. La gamme déjà en place (DS 3 Crossback , DS 7 Crossback et DS 9) demeurera - notamment en hybride rechargeable - mais n'accueillera alors plus aucun autre nouveau modèle thermique.

Jeep : 2025

« Zero emission freedom » (La liberté zéro émission)

En Europe, après avoir eu recours ces dernières années l'hybride rechargeable pour abaisser ses émissions de dioxyde de carbone (CO2), Jeep commercialisera son premier modèle 100 % électrique l'année prochaine. Prenant la forme d'un SUV et bâti sur la plateforme eCMP de l'ex-groupe PSA, ce nouveau modèle affichera des dimensions similaires à celles de ses cousins, les Peugeot e-2008, DS 3 Crossback E-Tense et Opel Mokka-e. Fin 2019, le patron de la marque annonçait à des confrères étrangers que l'entreprise ambitionnait d'être « le constructeur de SUV le plus eco-friendly au monde ». D'ici trois ans, cela devrait être le cas.

Lancia : 2026

« The most elegant way to protect the planet » (La manière la plus élégante de protéger la planète)

Lancia... voilà un constructeur qui n'est plus diffusé en France depuis 2017. Si sur d'autres marchés, sa présence demeure, la marque italienne devrait faire son grand retour dans l'Hexagone en 2024. Ainsi qu'en Autriche, en Belgique, en Espagne et plus tardivement au Royaume-Uni, selon des déclarations de Luca Napolitano, son dirigeant, dans les colonnes d'Automotive News Europe. Dans un premier temps, une nouvelle génération de la petite citadine Ypsilon devrait être commercialisée en hybride et en électrique avant que deux autres modèles 100 % électriques n'agrandissent la gamme. Et que le catalogue soit uniquement branché dès 2026.

Alfa Romeo : 2027

« From 2024, Alfa becomes Alfa e-Romeo » (À part de 2024, Alfa devient Alfa e-Romeo)

Marque sportive de Stellantis, Alfa Romeo fait ses premiers pas en matière d'électrification avec le SUV Tonale qui sera disponible en hybride rechargeable. De quoi permettre aux Alfistes d'effectuer leur transition énergétique et de s'habituer progressivement aux nouvelles motorisations branchées... avant de lancer de nouveaux modèles en électrique dès 2025 et de renoncer aux chants des mécaniques italiennes dans la foulée.

Fiat : 2027

« It's only green when it's green for all » (C'est seulement vert quand c'est vert pour tous)

Fiat a déjà un pied dans le 100 % électrique avec dès à présent deux produits :  la nouvelle 500 et le monospace e-Ulysse. Un troisième modèle est annoncé pour l'année prochaine : il devrait être dérivé du concept Centoventi présenté en 2019 à Genève. Produisant plutôt de petits véhicules, à vocation urbaine, la marque italienne basculera dans le tout-électrique en 2027.

Opel : 2028

« Green is the new cool » (Le vert est le "nouveau cool")

Proposant déjà huit véhicules 100 % électriques (cinq VP et trois VUL) dans son catalogue, la firme de Rüsselsheim annonce l'arrivée prochaine de trois autres modèles zéro émission parmi lesquels une déclinaison à batteries de la nouvelle génération de sa compacte Astra. Les remplaçantes du SUV citadin Crossland et de la routière Insigna sont également concernées par ce programme d'électrification qui devrait conduire Opel à ne plus proposer de nouveaux véhicules thermiques à l'horizon 2028.
« Opel est sur la bonne voie pour passer à l'électrique et en un temps record. Et nous ne nous arrêterons pas à la seule conversion de notre gamme de produits. Avec nos partenaires, nous fabriquerons nos propres batteries hautes performances à Kaiserslautern (au sud-ouest de Francfort) dès 2025 », indique également Uwe Hochgeschurtz, le nouveau patron de la marque.

Peugeot : 2030

« Turning sustainable mobility into quality time » (Faire de la mobilité durable un voyage de qualité)

En décembre 2021, Linda Jackson, désormais patronne de Peugeot après avoir dirigé Citroën de 2014 à 2020 indiquait à nos confrères d'Automotive New Europe que « tous les modèles seront électriques d'ici 2030 en Europe ». Sans préciser toutefois si ce seront des modèles spécifiques ou, comme le fait déjà la marque dans le cadre de sa stratégie "Power of Choice", une électrification plus poussée des modèles commercialisés dans les années à venir. Sur certains marchés en revanche - comme en Afrique par exemple - la flamme du thermique devrait encore brûler un peu après cette échéance.

Nous vous recommandons

Volvo améliore la qualité de l'air à bord de ses véhicules

Volvo améliore la qualité de l'air à bord de ses véhicules

Le constructeur d'origine suédoise a mis au point un système de purification d'air avancé afin de rendre l'habitacle de ses véhicules plus purs.Volvo améliore l'air à bord des nouveaux modèles des gammes 60, 90, et certains XC40,...

Plastic Omnium veut doubler son chiffre d’affaires d’ici à 2030

Plastic Omnium veut doubler son chiffre d’affaires d’ici à 2030

Optimum Automotive : « Aller chercher les flux de data est l’une des richesses de l’entreprise »

Optimum Automotive : « Aller chercher les flux de data est l’une des richesses de l’entreprise »

Le groupe Renault regroupe ses services financiers sous la marque Mobilize Financial Services

Le groupe Renault regroupe ses services financiers sous la marque Mobilize Financial Services

Plus d'articles