Stellantis réduit ses effectifs en Italie

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Stellantis réduit ses effectifs en Italie

Dans la perspective de l'électrification massive des véhicules, Stellantis ajuste ses effectifs.

© Stellantis

Dans le cadre d’accords signés par la plupart des syndicats, Stellantis va supprimer 1 820 emplois en Italie. Une première étape pour préparer le passage massif aux véhicules électriques qui va vraisemblablement induire une baisse de 30 % des effectifs salariés chez les constructeurs automobiles.

Stellantis est parvenu à un accord avec les syndicats cette semaine pour supprimer 1 820 postes en Italie en privilégiant les départs volontaires et accompagnés. Pour les salariés, les critères d’éligibilité seront le domaine de travail et l’âge. Par exemple, les ouvriers à quatre ans du départ à la retraite pourront bénéficier d’une compensation de 55 000 euros et d'une somme de 20 000 euros s’ils acceptent de partir avant le 30 septembre 2022. Pour le personnel de bureau et le middle management, des parcours de reconversion seront proposés.

L'électrification des voitures est un mauvais présage pour l'emploi dans l'automobile

Stellantis emploie 49 000 salariés en Italie et a trouvé un accord avec tous les syndicats, à l’exception de celui de la métallurgie FIOM-CGIL. Ce dernier pointe dans un communiqué que la saignée est plus profonde qu’attendu et qu’elle portera sur quelque 4 000 emplois sur 2021-2022.

Pour Gianluca Ficco, membre de l’Union italienne des métallurgistes (UILM), il faut se préparer au fait que la transition vers les véhicules électriques menace environ 30 % des emplois dans l’industrie automobile et il vaut mieux opter pour des schémas socialement acceptables.

Loin des radars médiatiques

Par ailleurs, on peut rappeler que la méthode de Carlos Tavares, président de Stellantis, pour réduire les effectifs fonctionne plutôt bien. D’une part, les compensations économiques sont significatives, les finances du groupe permettant cette option. D’autre part, le groupe privilégie presque toujours la réduction de voilure à la fermeture de sites, échappant ainsi aux pleins feux médiatiques et à la vindicte populaire.

(avec Reuters)

Nous vous recommandons

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Renault Clio E-Tech VS Toyota Yaris Hybrid : les reines du ring

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Renault Clio E-Tech VS Toyota Yaris Hybrid : les reines du ring

Bien que boxant dans la catégorie des poids plumes, les deux citadines se livrent à un combat sans merci pour conquérir le coeur des acheteurs, notamment ceux des flottes. Les ventes aux sociétés représentent en effet un quart des...

17/08/2022 | CitadineHybride
Hyundai et Kia veulent conquérir la Lune

Hyundai et Kia veulent conquérir la Lune

Le Mercedes-Benz EQS SUV débarque en concessions

Le Mercedes-Benz EQS SUV débarque en concessions

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Citroën ë-C4 / Volkswagen ID.3 : compactes branchées

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Citroën ë-C4 / Volkswagen ID.3 : compactes branchées

Plus d'articles