Stellantis se donne 8 ans pour devenir une « Mobility Tech Company » responsable

Fabio CROCCO

Sujets relatifs :

, ,
Stellantis se donne 8 ans pour devenir une « Mobility Tech Company » responsable

Stellantis vient de dévoiler son plan de transformation Dare Forward 2030. Le groupe souhaite tirer profit à tous les niveaux de la chaîne de valeur de l’automobile en se transformant en une société de mobilité technologique et responsable. Synthèse.

Ce 1 mars, durant une conférence en ligne de plus d’une heure, Carlos Tavares, PDG de Stellantis, a partagé avec 7000 personnes connectées son plan stratégique Dare Forward 2030 (Osez l’Avenir !)

En premier lieu, le constructeur a rappelé son engagement à atteindre zéro émission carbone d'ici 2038, avec une réduction de 50% d’émissions d’ici 2030, doublé d’un pas décisif dans l’économie circulaire. L’industriel se met ainsi en ordre de marche pour atteindre 100 % de véhicules électriques (BEV) vendus en Europe et 50% aux États-Unis à l’horizon 2030. « Nous prévoyons d’avoir plus de 75 BEV, et de vendre 5 millions de BEV chaque année dans le monde à l’horizon 2030 » a souligné Carlos Tavares. Plus de 25 nouveaux BEV seront produits aux États-Unis. Stellantis souhaite multiplier par quatre le chiffre d’affaires, et par 5 les profits, des véhicules dans les segments haut de gamme et luxe (de 4% à 11% du CA) avec ses marques Maserati, Alfa Romeo, DS et Lancia.

Le constructeur entend prendre la place de leader sur le marché des véhicules utilitaires, avec 26 nouveaux produits et des modèles électriques dans tous les segments. La conférence a été l’occasion de présenter le tout premier SUV 100 % électrique de la marque Jeep qui sera commercialisé début 2023, suivi par le Ram ProMaster BEV courant 2023, ainsi que les premières images du nouveau Pick-up Ram 1500 BEV qui arrivera en 2024.

Se développer davantage hors de l'Europe et l'Amérique de Nord

Plus de 25% du chiffre d’affaires mondial net sera généré par des régions autres que l’Europe élargie ou l’Amérique du Nord. En chine, l’industriel souhaite mettre en œuvre un modèle économique « asset-light » (stratégie consistant à céder des actifs, en général immobiliers, pour les louer ou les gérer dans le cadre d'un contrat de gestion) afin de réduire les coûts fixes et limiter les risques géopolitiques, avec un chiffre d’affaires net de 20 milliards d’euros.

Vers plus de ventes en ligne

La digitalisation et l’électrification des véhicules doit offrir au constructeur l’opportunité de devenir n°1 de la satisfaction client tout au long de la chaîne de valeur. En 2030, un tiers des ventes de véhicules se fera en ligne avec la mise en place d’une marketplace internationale multimarque permettant aux clients d’accéder à tous les produits et services de Stellantis. Quatre milliards d’euros de CA sont attendus pour les services.

Pour gagner en valeur (+25 %), le PDG a indiqué souhaiter accorder plus d’autonomie à sept activités à fort potentiel de rentabilité : mobilité, services financiers, véhicules d’occasion, pièces et services, Data as a Service, véhicules utilitaires et économie circulaire. Pour ce qui est de cette dernière, la volonté est d’atteindre plus de 2 Md€ de CA en 2030 en intensifiant le recyclage, le reconditionnement de VO, de batteries et de pièces détachées.

La mobilité via Free2move concernera, en 2030, 15 millions d’utilisateurs pour un CA de 2,8 Md€. Les services financiers (location, assurance, crédit…)  génèreront un CA doublé, de 2,9 à 5,8 Md€.  Le label VO Spoticar devient international avec l’objectif de vendre plus de 2 millions d’unités.

Pour ce qui est de la rechange, Stellantis souhaite augmenter de 50 % ses revenus de ventes de pièces avec parallèlement une réduction de 20 % des surfaces de stockage. Le constructeur désire équilibrer les ventes de pièces à ses marques et celles d’autres marques.

Sur le front de la technologie, Stellantis souhaite investir plus de 30 Md€. Le constructeur confirme les engagements pris lors de l’EV Day et du Software Day. Il souhaite intégrer la technologie pile à hydrogène au sein des grands utilitaires en 2024 avec les premières livraisons aux États-Unis en 2025 et poursuivre avec l’intégration dans les pick-up.

Le digital est au cœur de l’objectif avec 20 Md€ de CA visé et 40 % de marge brut. Trois niveaux de plateformes seront proposés en partenariat avec Foxconn, Amazon, Waymo et BMW. Stellantis souhaite lancer la « Software and Data Academy » et l’«Electric Academy » pour accompagner la transformation. Avec plus de 34 millions de véhicules connectés, le business de la data pourrait rapporter au groupe jusqu’à 9 Md€ en 2030 avec une marge brut de 70 %. Stellantis a annoncé la création du fonds « Corporate Venture Fund » avec un financement initial de 300 millions d’euros pour l’adoption de technologies de pointe (durabilité, réalité virtuelle, propulsion avancée, logiciels…)

Atteindre un CA de 300 milliards d'euros en 2030

Avec ce plan Dare Forward 2030, Stellantis projette de doubler son chiffre d’affaires net pour atteindre 300 milliards d’euros à l’horizon 2030, et maintenir une marge opérationnelle courante à deux chiffres tout au long du plan (entre 10 et 12%). Cela passera par une réduction de coûts à tous les niveaux, entre 30 % et 40 % (R&D, achats, approvisionnements, production et distribution) tirée des synergies.

Nous vous recommandons

Test : Gedore 900-20 : une longue, fine et puissante baladeuse qui ne manque pas d’intérêt

Test : Gedore 900-20 : une longue, fine et puissante baladeuse qui ne manque pas d’intérêt

L’outilleur allemand Gedore a imaginé une baladeuse à leds qui casse les codes des lampes classiques dans les ateliers. Sa finesse et sa longueur permettent un éclairage diffus mais aussi d’aller illuminer les endroits les plus...

25/05/2022 | Outillage
La Fiev désigne le nouveau président du Groupe des industries d'équipements de garage

Nomination

La Fiev désigne le nouveau président du Groupe des industries d'équipements de garage

Test : Knipex, clés ou pince, ne plus choisir !

Test : Knipex, clés ou pince, ne plus choisir !

Jantes Alu Services étend son concept à l'échelle nationale

Jantes Alu Services étend son concept à l'échelle nationale

Plus d'articles