Stellantis se prépare à faire cavalier seul en Chine en matière de financement

Stellantis se prépare à faire cavalier seul en Chine en matière de financement

Stellantis remet à plat ses activités de financement en Chine. Un domaine important dans le cadre du plan Dare Forward 2030.

© Stephane Sby Balmy

Stellantis vient d’annoncer la vente des parts de sa co-entreprise de financement automobile détenue avec Dongfeng. Le constructeur chinois récupèrera la totalité des parts de Stellantis et DPCA. Stellantis ne détiendra plus sur place que l’ancienne société financière de FCA.

Les grandes manœuvres se poursuivent en matière de financement automobile chez Stellantis. Le constructeur entame la remise à plat de cet aspect stratégique en Chine, avec la vente de ses parts à Dongfeng au sein de leur co-entreprise commune de financement. Baptisée DPCAFC, cette dernière a été fondée il y a 15 ans. Stellantis se retire aujourd’hui avec la signature d’un accord de transfert de fonds propres entre PSA Finance Nederland (PFN), filiale de Banque PSA Finance, DPCA et Dongfeng. Les deux premières structures cèderont leurs participations respectives dans DPCAFC à Dongfeng, sous réserve des approbations réglementaires.

Stellantis seul maître à bord

Le constructeur souhaite « concentrer ses services financiers en Chine au sein d’une société de financement automobile détenue exclusivement par Stellantis » selon le communiqué de la firme. Le constructeur détiendra toujours sur place l’ancienne compagnie financière de FCA, qu’il contrôle totalement. Cette structure devrait gérer les activités de financements de toutes les marques du groupe, à l’exception de Citroën. Pour compléter l’offre en matière de leasing, Stellantis pourrait créer une société spécialisée dans les offres locatives, à l’image de la stratégie en cours de déploiement en Europe. « Alors que nous poursuivons notre élan de croissance et de rentabilité en Chine, il nous fallait également repenser entièrement notre offre de services financiers dans le pays, comme nous avons pu le faire sur d’autres marchés importants », souligne Carlos Tavares, CEO de Stellantis. « En ligne avec le plan Dare Forward 2030, la nouvelle structure soutiendra le modèle commercial "asset-light" de l’entreprise ainsi que l’implantation des nouvelles marques mises en place », complète le constructeur.

Nous vous recommandons

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir plus de 2,3 milliards d'euros dans une coentreprise pour la construction d'une usine de production de batteries pour véhicules électriques à Kokomo dans l’Indiana,aux États-Unis. Cette annonce...

Florian Huettl est le nouveau CEO d’Opel

Florian Huettl est le nouveau CEO d’Opel

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Essai - Audi A8 : grand huit !

Essai - Audi A8 : grand huit !

Plus d'articles