Stellantis vise 100% de ventes de véhicules électriques en Europe en 2030

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Stellantis vise 100% de ventes de véhicules électriques en Europe en 2030

Carlos Tavares lors de la présentation du plan stratégique "Dare Forward 2030".

© Stellantis

En présentant le plan stratégique « Dare Forward 2030 », Carlos Tavares met en avant que Stellantis prévoit de vendre 5 millions de véhicules électriques dans le monde en 2030. Cette technologie représentera 100% de ses volumes de véhicules particuliers en Europe, et 50% aux Etats-Unis, y compris pour les pick-up.

Dans la foulée de résultats financiers de haute tenue, le plan « Dare Forward 2030 » de Stellantis était attendu, notamment pour son volet consacré à l’électrification des voitures. On ne pourra pas reprocher à Carlos Tavares de ne pas avoir fait savoir ce qu’il pensait véritablement de cette technologie, mais on ne sera pas non plus surpris de constater qu’à l’heure d’un plan stratégique 2030 adapté aux différentes réglementations en vigueur dans le monde, le pragmatisme prime.

Un avenir digital et électrifié

« Nous préparons les conditions pour atteindre 100% de véhicules électriques (BEV) vendus en Europe et 50% aux États-Unis à l’horizon 2030 pour contribuer à cette position de leader. Nous prévoyons d’avoir plus de 75 BEV, et de vendre 5 millions de BEV chaque année dans le monde à l’horizon 2030 », annonce Carlos Tavares, président directeur général de Stellantis avant d’ajouter que le groupe doit libérer son « plein potentiel pour construire les conditions d’un avenir digital et électrifié ».

Brancher les marques bankables Jeep et Ram

Stellantis se voit donc en leader du secteur avec plus de 75 BEV (véhicules électriques à batteries) disponibles, dont le tout premier SUV 100% électrique de la marque Jeep qui sera commercialisé début 2023 (un petit SUV "baby Jeep" qui reprendra vraisemblablement la plateforme e-CMP), suivi par le Ram ProMaster BEV courant 2023 et le pick-up Ram BEV en 2024. D’une manière générale, l’offensive produits sera très soutenue aux États-Unis avec plus de 25 nouveaux modèles électriques (BEV). La réussite du lancement du pick-up F-150 en version électrique chez Ford a rassuré la concurrence.

Les solutions à hydrogène validées pour les véhicules utilitaires et les pick-up

Le groupe a aussi confirmé des annonces effectuées lors de son EV Day, par exemple « augmenter de 140 gigawatt-heures (GWh) la capacité des batteries pour atteindre 400 GWh ». Il a aussi validé son intérêt pour la technologie associant pile à combustible et hydrogène au sein des grands utilitaires en 2024, avant une première livraison aux États-Unis en 2025, puis une intégration dans les pick-up.

Nous vous recommandons

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir plus de 2,3 milliards d'euros dans une coentreprise pour la construction d'une usine de production de batteries pour véhicules électriques à Kokomo dans l’Indiana,aux États-Unis. Cette annonce...

Florian Huettl est le nouveau CEO d’Opel

Florian Huettl est le nouveau CEO d’Opel

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Essai - Audi A8 : grand huit !

Essai - Audi A8 : grand huit !

Plus d'articles