Subtiles retouches pour la Kia Stinger

Antonin Moriscot

Sujets relatifs :

, ,
Subtiles retouches pour la Kia Stinger

Subtiles retouches pour la Kia Stinger

La grande berline haut de gamme du constructeur coréen bénéficie de légères retouches stylistiques.

Kia donne un nouveau souffle à sa gamme. Plusieurs semaines après avoir présenté le restylage de sa citadine Rio et quelques jours après avoir dévoilé celui de son SUV urbain Stonic, le constructeur coréen vient de révéler celui de la berline Stinger.

>> À lire aussi : Le Kia Stonic s’essaie à l’hybridation légère

Sur les routes depuis fin 2017, cette grande GT s’écoule de manière confidentielle en France. Selon nos données, seuls 2 exemplaires ont été immatriculés au cours du premier semestre 2020, contre 48 unités l’an passé. Si elle n’est pas la plus répandue de sa catégorie, elle apparaît toutefois comme une proposition originale dans un paysage automobile de plus en plus rationnel. Pour maintenir ses prestations, Kia a décidé de lui offrir de petites retouches.

Nouvelle offre moteurs ?

Celles-ci se concentrent essentiellement sur la face avant du véhicule, qui gagne des touches de chrome supplémentaires, des clignotants façon nid-d’abeilles et une nouvelle signature lumineuse à Led. L’arrière s’offre lui un bandeau lumineux – également à Led – reliant horizontalement les deux blocs optiques.

De nouvelles jantes de 19 et 20 pouces sont proposées, comme de nouveau coloris. L’intérieur bénéficie de compteurs numériques de 7 pouces et d’une nouvelle dalle tactile multimédia de 10,25 pouces. Les matériaux se font également plus cossus.

Pour mémoire, la Stinger actuellement commercialisée embarque sous son capot trois blocs moteurs. En essence, on relève les 2.0 l T-GDi de 245 chevaux et 3.3 l V6 T-GDi de 366 chevaux. L’offre diesel est constituée du 2.2 l CRDi de 200 chevaux. Les tarifs oscillent entre 45 500 et 60 900 euros. Cependant, Kia ne communique pas encore sur l’offre de motorisations proposée sur les versions restylées ni sur les nouveaux tarifs de son coupé cinq portes.

Nous vous recommandons

La XEV Yoyo sera présente au Mondial de Paris

La XEV Yoyo sera présente au Mondial de Paris

Destinée à l’Europe, la petite citadine italo-chinoise entend rivaliser avec ses concurrentes françaises. Affichée à partir de 14 990 euros, réduction faite du bonus écologique de 900 euros, la XEV Yoyo a séduit 1 500...

30/09/2022 | RenaultCitroen
La transformation du Citroën Berlingo Van en 2CV Fourgonnette officialisée par Citroën et le carrossier Caselani

La transformation du Citroën Berlingo Van en 2CV Fourgonnette officialisée par Citroën et le carrossier Caselani

Avec Oli, Citroën imagine un futur électrique « plus sage »

Avec Oli, Citroën imagine un futur électrique « plus sage »

Le SUV électrique Smart #1 accessible sous la barre des 40 000 euros

Le SUV électrique Smart #1 accessible sous la barre des 40 000 euros

Plus d'articles