Suzuki renforce sa présence en Afrique via la start-up Moove

Yelen BONHOMME-ALLARD

Sujets relatifs :

, ,
Suzuki renforce sa présence en Afrique via la start-up Moove

Suzuki a signé un protocole d'accord avec l'entreprise Moove, installée en Afrique.

© ACE Team

Suzuki a signé un protocole d'accord avec Moove, une start-up nigérienne dédiée au financement automobile afin d'accompagner le développement de cette entreprise et de rendre la mobilité accessible localement.

À l'occasion de la huitième conférence internationale de Tokyo portant sur le développement de l'Afrique, Suzuki s’est entendu sur un protocole d'accord avec la start-up africaine Moove Africa et MUFG Bank. Créée au Nigéria, Moove est spécialisée dans l’univers de la mobilité. Elle propose un financement automobile aux particuliers et soutient les entreprises qui opèrent dans le covoiturage et la logistique alimentaire. En plus de renforcer la coopération avec Moove sur le continent africain, le protocole d'accord prévoit d’utiliser les réseaux mondiaux de Suzuki et de MUFG Bank pour soutenir l'expansion commerciale de l’entreprise au-delà du continent africain.

Suzuki fournira des véhicules à Moove par l'intermédiaire de ses distributeurs automobiles en Afrique. À ce jour, la marque a fourni en Afrique du Sud, au Nigeria et au Ghana plus de 4 000 voitures urbaines fabriquées en Inde, à l’instar de la citadine S-Presso. « Grâce au financement automobile assuré par Moove, nous contribuerons à la création de nouveaux emplois, nous contribuerons à une meilleure accessibilité autour de la mobilité et de la formation de nouveaux conducteurs et nous encouragerons la création d'un écosystème MaaS dans les pays où nous opérons », explique Kinji Saito, directeur général exécutif du marketing automobile mondial chez Suzuki.

Moove s'est fixé un objectif ambitieux : au moins 60 % des futurs véhicules financés devraient être électriques ou hybrides.

Nous vous recommandons

L’industrie automobile demande à l’Europe d’accepter les carburants propres après 2035

L’industrie automobile demande à l’Europe d’accepter les carburants propres après 2035

Dans un courrier commun, les constructeurs automobiles, les équipementiers et les compagnies pétrolières demandent à l’Union européenne d’accepter les carburants non fossiles, renouvelables et synthétiques après 2035. Le...

Alfa Romeo France débute le Tonale Tour

Alfa Romeo France débute le Tonale Tour

Citroën recharge Ami sur les lampadaires londoniens avec Ubitricity

Citroën recharge Ami sur les lampadaires londoniens avec Ubitricity

Thierry Plantegenest (Renault VU) : « Le Renault Trafic E-Tech vise les pros en périphérie »

Vidéo

Thierry Plantegenest (Renault VU) : « Le Renault Trafic E-Tech vise les pros en périphérie »

Plus d'articles